single.php

Sécurité routière: bond du nombre de morts sur les routes en mars

Le nombre des morts sur les routes a bondi en mars en France métropolitaine par rapport au même mois de l'an dernier mais reste quasi stable sur les 12 mois d'avril à mars 2024 par rapport à la même période précédente, selon les estimations de la Sécurité routière dévoilées lundi.

FREDERICK FLORIN - AFP/Archives

Le nombre des morts sur les routes a bondi en mars en France métropolitaine par rapport au même mois de l'an dernier mais reste quasi stable sur les 12 mois d'avril à mars 2024 par rapport à la même période précédente, selon les estimations de la Sécurité routière dévoilées lundi.

En mars, 254 personnes ont péri sur les routes, en hausse de 31% par rapport au même mois l'an dernier.

Pour la période avril 2023-mars 2024, la mortalité "se stabilise avec une légère hausse de +1%" par rapport aux 12 mois précédents, selon les précisions publiées dans la soirée par l'Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR).

Avec un total de 2.974 personnes tuées sur la route sur cette période, "elle reste stable par rapport à l'année 2019, année prise comme référence pour la décennie 2020-2030".

"Le mois de mars a été particulièrement endeuillé sur nos routes et le bilan pour le premier trimestre nous ramène aux chiffres de 2019", a commenté Florence Guillaume, déléguée interministérielle à la sécurité routière, citée par l'ONISR.

Les chiffres de mars 2023 étaient "particulièrement bas", avec un recul de 14% par rapport à mars 2022, a précisé l'ONISR dans la soirée.

L'ONISR dénombre par ailleurs 1.164 blessés graves en mars, en hausse de 10%.

Après une légère baisse du nombre de morts sur les routes en 2023, la mortalité routière est repartie à la hausse en ce début d'année. Après une hausse de 6% en janvier, avec 240 décès recensés, le mois de février a également enregistré une augmentation de 3%, avec 224 personnes tuées sur les routes de France métropolitaine.

En mars, la Sécurité routière constate "une forte hausse" du nombre d'automobilistes tués le mois dernier (120, +29) par rapport à la même période l'an dernier, ainsi qu'une augmentation des tués en deux-roues motorisés (60, +9) et des cyclistes (13, +5).

"Cette forte hausse affecte essentiellement les routes hors agglomérations, concerne tous les âges et notamment les jeunes de 18-24 ans (40 tués soit 23 de plus)", ajoute l'ONISR.

Trois usagers d'engins de déplacements personnels motorisés (EDPm), comme les trottinettes, et 37 piétons sont également morts sur les routes en mars.

À l'inverse, pour le mois de mars en Outre-mer le bilan est à la baisse avec 18 tués, soit une baisse de 14% par rapport à mars 2023.

 

AFP / Paris (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
17H
16H
15H
14H
Revenir
au direct

À Suivre
/