Romain Gizolme : "Plus l'épidémie se prolongera, plus nous enregistrerons des décès de personnes âgées"

Romain Gizolme, directeur de l'ADPA, était l’invité d’André Bercoff jeudi 2 avril sur Sud Radio dans son rendez-vous du 12h-13h, "Bercoff dans tous ses états".

Romain Gizolme invité d’André Bercoff dans "Bercoff dans tous ses états” sur Sud Radio. (Photo by Loic VENANCE / AFP)

Les décès liés au coronavirus touchent principalement les personnes âgées, notamment dans les EHPAD où plusieurs professionnels craignent une hécatombe. Romain Gizolme tente de rassurer sur la mobilisation des aides aux personnes âgées.

 

Des gestes barrières essentiels

Dès l'arrivée du virus sur le territoire, les professionnels de santé dans les EHPAD se sont préparés à affronter des décès dans les établissements spécialisés. "Nous savions bien qu'avec l'étendue de l'épidémie sur l'ensemble du territoire, que le fait que les personnes âgées soient la part de la population la plus fragile vis à vis de ce virus, nous allions enregistrer des décès", explique le directeur de l'ADPA. "Qu'il y ait des décès enregistrés en établissement, ce n'est pas une surprise, de la même manière que nous enregistrons des décès de personnes âgées qui vivent à domicile et qui sont accompagnées par des aides à domicile", note-t-il.

Sans pour autant tomber dans le fatalisme, Romain Gizolme reste conscient que "plus nous avancerons vers le pic d'épidémie, plus l'épidémie se prolongera, plus nous enregistrerons des décès de personnes âgées". Pour lui, la principale question concerne "les mesures barrières pour limiter l'impact de cette épidémie, au regard des moyens dont disposent les professionnels en établissement ou à domicile, dont nous savons qu'ils sont sous-dotés pour moitié tout au long de l'année", alerte-t-il.

Des équipes professionnelles en première ligne

Les applaudissements quotidiens aux balcons destinés au personnel soignant "sont une forme de soutien important qu'il faut redoubler pour les adresser aussi aux professionnels de l'aide aux personnes âgées qui sont en première ligne". Mais surtout, Romain Gizolme appelle les Français à "respecter les mesures de confinement". C'est pour cela que dans la majeure partie des maisons de retraite, "les visites en établissement ont été suspendues par les autorités sanitaires depuis plus de trois semaines", rappelle le directeur de l'ADPA.

Romain Gizolme précise que "c'est sur les seules équipes professionnelles et leur engagement, que repose à la fois toute la prévention pour maintenir l'intégrité physique des personnes mais aussi se soucier de l'intégrité psychique". "Tout professionnel est concentré exclusivement à cela, à la fois limiter l'impact de l'épidémie et faire en sorte que les personnes âgées passent cette période dans les meilleures conditions morales possible", rassure-t-il.

Cliquez ici pour écouter l’invité d’André Bercoff dans son intégralité en podcast.

Retrouvez André Bercoff et ses invités du lundi au vendredi sur Sud Radio, à partir de midi. Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !