Résultats du bac 2020 : "Ce n'est pas du tout un bac au rabais, on ne nous l'a pas donné d'office !"

740.000 élèves de terminale découvrent le 7 juillet les résultats du bac, la fin d’une année scolaire bien inédite. Cette année, en raison du Covid, pas d’épreuves communes : il a fallu prendre en compte les notes en contrôle continu. Le suspens est ainsi moins grand.

740.000 élèves de terminale découvrent mardi 7 juillet les résultats du Bac. © AFP

Reportage de Christine Bouillot pour Sud Radio

 

"Ce n'est pas du tout un bac au rabais, on ne nous l'a pas donné d'office !"

Pour Paloma et Anna, aucun stress "je ne suis pas stressée, je suis contente de l'avoir eu au contrôle continu". Les deux jeunes filles sont depuis longtemps fixées sur leur sort. "On a à peu près calculé notre moyenne, on sait à peu près ce qu'on va avoir expliquent-elles à Christine Bouillot. Les mentions vont peut-être changer, mais normalement pas de beaucoup" supposent-elles.

Covid oblige, le contrôle continu s'est imposé pour évaluer les 740.000 élèves de Terminale. "Ce n'est pas du tout un bac au rabais, on ne nous l'a pas donné d'office ! tient à préciser Paloma. On nous l'a donné par rapport au travail qu'on a fourni, ce n'est pas un cadeau. Pour elle, c'est un bac comme les autres, voire même plus juste, puisque c'est plus représentatif".

Moins de stress, plus de travail tout au long de l'année. Les deux ex-lycéennes n'auront qu'un seul regret cette année : ne pas vivre ces sensations d'aller découvrir les résultats.

 

"Des réformes qui mettent de plus en plus de contrôle continu dans le baccalauréat et qui dévalorisent totalement son aspect national"

Pour le syndicat national lycéen l'UNL, ce bac va forcement devenir de plus en plus inégalitaire. Selon Mathieu Devlaminc, vice-président de l'UNL, Jean Michel Blanquer fait une erreur : "ce qu'on a vu dans la gestion de crise du ministre Blanquer, c'est quelque chose qui est totalement en lien avec les réformes qu'il a menées précédemment estime-t-il. Des réformes qui mettent de plus en plus de contrôle continu dans le baccalauréat et qui dévalorisent totalement son aspect national. Juste se dire qu'on a une épreuve passée dans les mêmes conditions pour tout le monde".

 

 

"Avec les E3C [épreuves communes de contrôle continu, ndl] ou le contrôle continu pur, qui compte pour 40% de la note en ce moment avec les réformes, c'est fini regrette-t-il. Nous, ce qu'on veut, c'est qu'on ait un baccalauréat qui soit le même pour tous, avec une même épreuve au même moment, et qui soit corrigé dans les mêmes conditions".

 

Les résultats sont affichés depuis mardi 7 juillet au matin, en fonction des oraux de rattrapage. Les oraux de rattrapage débutent mercredi 8 juillet.

 

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !