Prime de Noël : "C'est un gros plein de courses !"

La prime de Noël commence à être versée à 2,5 millions de ménages modestes. Son montant : 152,45 euros pour une personne seule, 274,41 euros pour trois personnes. Pour en bénéficier, il n'y a aucune démarche à accomplir : l’aide est réservée aux bénéficiaires de certains minimas sociaux, comme le RSA. Un "coup de pouce" bienvenu avant les fêtes de fin d'année, surtout pour les ménages les plus fragiles.

La prime de Noël est versée à partir du 15 décembre à 2,5 millions de ménages modestes. © AFP

Reportage de Grace Leplat pour Sud Radio

 

Prime de Noël : "C'est un gros plein de courses !"

Sandrine, ancienne caissière, a perdu son emploi il y a six ans. Elle a épuisé ses droits au chômage et depuis deux ans, elle bénéficie de la prime d'activité : "c'est une grosse aide pour nous reconnaît-elle, c'est 500 euros par mois. Cette prime de Noël est toujours bonne à prendre !"

150 euros destinés aux bénéficiaires de l’allocation de solidarité spécifique, comme elle. Une aide comme une bouffée d’air : "surtout en ce moment c'est utile, parce que le coût de la vie a augmenté déplore-t-elle. Tout est cher dans les magasins, même les masques, le gel. C'est un gros plein de courses ! Ce qui est bien c'est qu'elle arrive au milieu du mois se réjouit Sandrine. Souvent, on n'a plus d'argent au milieu du mois..."

À 10 jours du jour J, cette prime lui permet de se mettre un peu plus dans l’esprit de Noël : "on aidera maman à acheter les courses explique-t-elle. Et on fera des cadeaux en plus pour les petits !"

 

"Pouvoir créer une atmosphère conviviale pendant les périodes de fêtes"

"C'est un contexte pas simple pour trouver du travail, les entreprises sont plus vigilantes sur les candidatures et plus restrictives" confie Henry à Grâce Leplat. Il attend avec impatience lui aussi la prime de Noël. "Quand on n'a plus de droits au chômage et uniquement le RSA, ce n'est pas forcément simple de subvenir aux besoins et en tout cas à la charge du foyer avec des enfants".

 

 

Pour lui, la prime lui permet de "pouvoir créer une atmosphère conviviale pendant les périodes de fêtes, avoir un sapin, offrir des cadeaux aux enfants..."

Selon une enquête, un parent sur cinq ne pourra pas offrir de cadeaux à ses enfants cette année.

 

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !