Pour se concentrer, ces Toulousains révisent au couvent !

Le sprint final pour les candidats au bac: l'épreuve reine de philo , c'est dans quatre semaines, le lundi 17 juin. Pour réviser, à chacun sa méthode. À Toulouse, lycéens mais aussi étudiants peuvent réviser leurs épreuves, dans un couvent en plein centre ville. 

 

Reportage au Couvent des Jacobins de Christine Bouillot 

Thumbnail

Concentrés et silencieux, une vingtaine de jeunes ne lève pas le nez des livres et les ordinateurs, sagement installés sous les arcanes du cloître du couvent des Jacobins, qui date du XIVe siècle: "C'est un cadre insolite mais qui a beaucoup de sens, puisque nous sommes ici dans le siège de l'Université de Toulouse, qui a été créée au XIVe siècle. Nous avons simplement mis à disposition des tables et des chaises. Le wifi est gratuit et disponible, ils viennent s'installer pour leurs révisions".

Moins de distractions que chez soi

Ambiance studieuse, silencieuse en plein cœur de Toulouse. Le cloître et son jardin deviennent, pour Julie en Andréa, un bon moyen de casser la routine des révisions. "J'habite dans un appartement qui n'est pas très grand, donc c'est plus sympa de réviser à l'air libre. Et puis on n'est pas tous seuls, donc ça fait aussi du bien de voir qu'il y a d'autres gens dans la même situation que nous, ça motive. C'est  plus paisible et apaisant que d'être à la bibliothèque." Anaïs a plus de mal, justement, à cause du décor. "C'est joli, du coup ça me déconcentre un peu. Mais c'est un super cadre, il y a du silence." Excepté les touristes qui déambulent en silence, pas de distraction pour Romane. "La télé, le portable, ni penser à ce qu'on doit faire chez nous... Le ménage, etc... Là au moins, on sait qu'on est là pour réviser !" Le couvent des Jacobins est ouvert aux étudiants et lycéens pour réviser, jusqu'au 23 juin prochain.