"Pour les chauffeurs routiers, les conditions de travail se dégradent"

Le 16 décembre, les chauffeurs routiers organisent des blocages dans toutes les régions de France pour attirer l’attention sur leurs conditions de travail et dénoncer l’absence d’avancées sur ce dossier.

Les chauffeurs routiers organisent une journée de blocages le 16 décembre 2019.

Charles Morit, secrétaire général adjoint de l’UFR-CFDT, était l'invité de Patrick Roger le 16 décembre 2019 dans l’émission "C’est à la une" sur Sud Radio, à retrouver du lundi au vendredi à 8h10.

 

"50.000 postes de chauffeurs routiers ne sont pas pourvus en France"

"Ce 16 décembre, il y a des blocages un peu partout en France, dans toutes les régions. Cela fait plusieurs années qu’on déplore le manque de personnel dans notre secteur d’activité. On compte aujourd’hui à peu près 50.000 postes de conducteurs qui ne sont pas pourvus en France. À côté de ça, les organisations patronales prônent pour rendre le métier plus attractif. Mais les salaires ne bougent pas, les conditions de travail de facto se dégradent au vu du manque de personnel".

Charles Morit a prévu que cette mobilisation aurait lieu indépendamment de l’avancée de la réforme des retraites. "C’était une action prévue de longue date, elle a donc lieu aujourd’hui".

"Il faut remédier au manque de personnel"

S’agissant des retraites des chauffeurs routiers, Charles Morit a déclaré : "Dans notre secteur, on bénéficie d’un départ anticipé, financé par les employeurs et les salariés avec une contribution de l’État. Vous voyez rouler quelqu’un à 64 ans, ce que cela donne en termes de sécurité ? Ou bien, vous voyez les livreurs du e-commerce en ville, les conditions de travail qu’ils ont ? C’est impossible".

Quant aux demandes des syndicats, "on interpelle les organisations professionnelles pour se remettre autour de la table pour proposer des solutions concrètes afin de remédier à ce manque de personnel", a déclaré Charles Morit.

 

Cliquez ici pour écouter "C'est à la une" avec Patrick Roger

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !