single.php

Pont de Mirepoix: "à un quart d'heure près, j'aurais pu y passer"

Deux enquêtes: l'une judiciaire,  l'autre administrative, ont été ouvertes ce mardi après l’effondrement du pont de Mirepoix-sur-Tarn en Haute Garonne, à 40 km au nord de Toulouse. Le bilan est de deux morts, une adolescente de 15 ans qui était en voiture avec sa mère et le conducteur d’un poids-lourd. C’est d’ailleurs ce poids-lourd qui est pointé du doigt: selon les premiers éléments, l'engin d’une société de forage pesait 44 tonnes, deux fois plus que la limite autorisée . Le pont suspendu construit en 1935 avait fait l’objet de contrôles réguliers, en 2017 et il y a moins d’un an.  Il n’était pas répertorié comme dangereux ou vétuste. Pour les habitants, c’est l’incompréhension et la consternation 

Le pont de Mirepoix. (Christine Bouillot / Sud Radio)
Reportage Sud Radio de Christine Bouillot à Mirepoix-sur-Tarn

 

Alors que les plongeurs fouillent les eaux sombres glacées du Tarn, les habitants de Mirepoix, en silence, viennent regarder ce qu'il reste de leur pont: "C'est affreux. C'est affreux. Des larmes". Long de 150 mètres, ce pont suspendu est emprunté tous les jours par les habitants. Dorian, étudiant à Albi, y était passé un quart d'heure avant le drame:

"à un quart d'heure près, j'aurais pu y passer. C'est perturbant. On n'est pas bien. J'ai un peu des nausées, mal à la tête. C'est d'autres familles... C'est choquant, on n'oubliera pas"

Selon le département gestionnaire du pont, le trafic n'était pas hors-normes. 2000 véhicules par jour, mais beaucoup d'habitants constataient le passage de camions, pourtant réglementé. "Je crois que des gens ne sont pas respectueux du tout des consignes de sécurité et, par souci de rapidité, empruntent des chemins qui ne sont pas autorisés. Il y a des endroits où les ponts sont vieux, puisqu'ils ont été installés en 1930 après la crue du millénaire." Mirepoix-sur-Tarn, un village sous le choc devant ce spectacle de désolation et la mort de Lisa, 15 ans, qui n'est jamais arrivée à son lycée hier-matin.

Ailleurs en France, des habitants s'inquiètent pour leurs vieux ponts

Une question revient sur la table depuis cet effondrement: quel est l’état de nos ponts, de manière plus générale en France ? Selon un rapport sénatorial remis en juin dernier, au moins 25.000 ponts sont en mauvais état structurel, et posent des problèmes de sécurité pour les passagers: les sénateurs préconisent un "plan Marshall" pour rénover ces ouvrages d'art. A Crépy-en-Valois, dans l’Oise, les habitants se battent pour rénover le pont Saint-Ladre construit en 1929.
Reportage Sud Radio de Clément Bargain à Crépy-en-Valois

 

(Clément Bargain / Sud Radio)

Chaque jour, Olivier emprunte ce pont qui traverse une voie ferrée. L’État de l’ouvrage l’inquiète beaucoup.

"Les fissures qui progressent en haut, des cailloux qui tombent... Des fissures au niveau de la route. Il y a des nuits où je fais des cauchemars !"

Le département a dû interdire la circulation des poids-lourds sur cet ouvrage vieux de 90 ans, mais pas de quoi rassurer Romain et Chloé, obligés d’emprunter ce pont pour se rendre au collège: "J'ai pas envie de mourir ! En plus, ils sont pas prêts de le refaire. Personne ne bouge !" 

Crépy en Valois: un pont de 90 ans... Mais qui l'entretient?

Si rien n’est fait, c’est à cause d’un bras de fer entre le département et la SNCF. Une procédure est en cours pour déterminer à qui incombvraiment la responsabilité de cet ouvrage: Jean-Pierre est excédé: "On ne se préoccupe pas de la sécurité mais de l'argent. Aujourd'hui, c'est le problème."

La mairie, elle, ne veut plus attendre: Nicolas Inglebert est directeur des services techniques de Crépy-en-Vallois. "C'est déastreux, de penser qu'on peut prendre du temps comme ça, et de voir ailleurs de ponts qui tombent finalement... On se dit qu'il faut faire les choses quand elles doivent être faites, et le plus rapidement possible !"  Car en attendant, plus de 7.000 véhicules et 55.000 habitants continuent chaque jour de traverser le pont.

L'info en continu
12H
11H
09H
07H
05H
04H
00H
23H
22H
20H
19H
Revenir
au direct

À Suivre
/