Ondes magnétiques : "250 portables doivent être retirés du marché", selon Marc Arazi

Marc Arazi (Médecin et lanceur d’alerte sur les "dangers des ondes du portable")
Ondes émises par les smartphones : "250 portables doivent être retirés du marché", selon Marc Arazi Marc Arazi (Médecin et lanceur d’alerte sur les "dangers des ondes du portable") © Sud Radio

Marc Arazi (Médecin et lanceur d'alerte sur les dangers des ondes du portable) était ce jeudi l'invité de Patrick Roger dans le Grand Matin Sud Radio.

Les dangers des ondes émises par les téléphones portables deviennent un inquiétant problème de santé publique. Un véritable "phonegate" se trame et les rappels des téléphones potentiellement dangereux pour les consommateurs se multiplient. Selon Marc Arazi (Médecin et lanceur d'alerte sur les dangers des ondes), trop de portables nocifs sont autorisés à la vente. C'est la raison pour laquelle son association "Alerte phonegate" dresse une liste d'appareils à prohiber, qui doit être dévoilée aujourd'hui.

"Nous avons été surexposés pendant plus de 20 ans"

Invité ce jeudi du Grand Matin Sud Radio, l'intéressé a en effet tiré la sonnette d'alarme. "Nous faisons ce jeudi matin 10 h notre première conférence de presse et nous allons donner la liste de plus de 250 modèles de téléphone portable qui doivent être retirés du marché (...) Ces téléphones portables ont été testés et présentent des seuils d'exposition bien trop importants, en particulier pour les enfants", a-t-il ainsi indiqué. "Il va falloir intégrer le fait que nous avons été surexposés pendant plus de 20 ans parce qu'il y a eu une faillite complète de la réglementation internationale", a-t-il ensuite ajouté.

"Nous savons que les seuils d'exposition sont très très supérieurs à ceux qu'il auraient dû être pour protéger la santé", a-t-il par ailleurs poursuivi, soulignant au passage "la responsabilité pleine et entière des industriels".

>> Retrouvez l'intégralité du podcast de l'interview :

 

Les rubriques Sudradio