Marcel Campion arrête ses activités de forain

Suite à la diffusion de la vidéo dans laquelle, Marcel Campion tient des propos homophobes, le « roi des forains » s’est excusé plusieurs fois. Aujourd’hui, ce dernier annonce la cessation de ses activités de forain et sa démission au sein de l’association du Monde festif.

Thumbnail

Lors d’une réunion datant du 27 janvier dernier et marquant le lancement de son mouvement "Paris Libéré", qui compte présenter une tête de liste dans chaque arrondissement aux municipales de 2020, Marcel Campion a tenu des propos homophobes, ciblant particulièrement Bruno Julliard, ex premier adjoint à la mairie de Paris. Ces propos ont été filmés et diffusés le dimanche 23 septembre par le Journal Du Dimanche. Dans cette vidéo, le forain s'en prend particulièrement à l'ex premier adjoint de la ville de Paris, Bruno Julliard. Ce dernier, ainsi que l'association SOS Homophobie, ont depuis, annoncé leur intention de porter plainte pour homophobie. Quelques heures après la diffusion, Marcel Campion s’excusait dans un communiqué : « (je) tiens tout d’abord à présenter (ses) excuses à toutes celles et tous ceux qui peuvent en être blessé."

Ce jeudi, selon le Parisien, dans un nouveau communiqué, le forain évoque une nouvelle fois cette vidéo: "Quant à mes propos consciencieusement exploités, (...) le parcours de ma vie prouve que je ne suis pas homophobe et (...) je réitère mes excuses aux personnes que cela aurait pu blesser". Et d’ajouter : « Afin de ne pas nuire ni à ma famille ni à ma profession foraine, j’ai décidé de cesser mes activités foraines personnelles et aussi de démissionner de mes activités au sein de l’association du Monde festif organisatrice de l’événement “La Magie de Noël” aux Tuileries pour les fêtes de fin d’année », explique Marcel Campion.

Marcel Campion avait obtenu l’autorisation d’organiser le prochain marché de noël dans le jardin des Tuileries géré par le Musée du Louvre après qu’Anne Hidalgo lui ait retiré l’autorisation de s’installer sur les Champs-Elysées. Au lendemain de la publication de la vidéo, la mairie de Paris avait demandé au gouvernement et au musée du Louvre de revoir cette autorisation d’installation dans les Tuileries. Le forain qui a par ailleurs décidé de mettre en vente sa Grande Roue, a déclaré vouloir s consacrer à la politique. avec son mouvement  "Paris Libéré" . Le bras de fer avec Anne Hidalgo est loin d’être terminé.