Les nuisances des éoliennes devant le tribunal de Castres

Emmanuel Forichon, médecin retraité, membre de l’association Caleh Brassac et du collectif "Toutes nos énergies" était interviewé dans "le coup de fil du matin" sur Sud Radio le 29 novembre. "Le coup de fil du matin" est diffusé tous les jours à 7h12 dans la matinale animée par Cécile de Ménibus et Patrick Roger.

La gendarmerie sévit contre les opposants aux éoliennes
Les éoliennes émettent des ondes sonores et infrasonores.

Le tribunal d’instance de Castres va étudier, vendredi 29 novembre, la requête d’un couple contre des éoliennes implantées près de leur maison.

 

Éloigner les éoliennes des habitations

"Nous allons accompagner ce jeune couple de Belges venus chercher la tranquilité dans une atmosphère de montagne extraordinaire, explique Emmanuel Forichon, médecin retraité, membre de l’association Caleh Brassac et du collectif 'Toutes nos énergies'. Ils ont vu leur vie bouleversée par l’implantation d’éoliennes près de chez eux, qui se sont mises à émettre des ondes sonores qui bousillent leur santé".

Ces éoliennes étaient-elles trop proches de leur maison ? "Il y avait 600 mètres et un bois de résineux entre les éoliennes et eux, le bois étant indiqué comme constituant un écran protecteur pour leur maison. Le propriétaire de ce bois l’a vendu. Nous sommes intervenus auprès de la préfecture, du Conseil général, de l’opérateur des éoliennes pour racheter ce bois, rien n’y a fait. Le bois a été coupé, et la vie est devenue impossible pour les riverains". Pour Emmanuel Forichon, il faut qu’avec ce procès,"les autorités prennent enfin en considération les nuisances et prennent des décisions réglementaires pour éloigner les éoliennes des habitations. Elles sont beaucoup trop près, et il faut fixer de nouvelles normes au sujet des ondes sonores et infrasonores émises par ces éoliennes".

Distinguer transition énergétique et écologique

Que s’est-il passé exactement ? "À l’étranger, on appelle cela le syndrome éolien, explique l’ancien médecin. Il est décrit par de nombreux médecins à l’étranger, et commence à être reconnu. Mais il n’a pas fait l’objet d’étude ici, on le connaît très mal en France. Le couple a quitté la maison il y a quatre ans, mais l’entretiennent sans l’occuper. Leur avocat va demander une indemnisation de leurs pertes, dans leur existence et dans leur projet de vie".

Ce collectif, dont il fait partie, est-il favorable au développement de l’éolien ? "Nous sommes radicalement pour la transition écologique, mais nous nous méfions de la transition énergétique, opération de verdissement, parfois de blanchiment de l’industrie, estime le membre de l’association Caleh Brassac et du collectif 'Toutes nos énergies'. Si elle est respectueuse des territoires, des personnes, de la biodiversité, nous la soutenons. Quand elle détruit des biotopes, des vies, des paysages, nous la combattons".

Cliquez ici pour écouter “le coup de fil du matin”

Retrouvez "le coup de fil du matin" du lundi au vendredi à 7h12 sur Sud Radio, dans la matinale de Cécile de Ménibus et Patrick Roger.
Sur quelle fréquence écouter Sud Radio ? Cliquez-ici !