single.php

Les gourous de la santé plus durement punis ?

Par Jean Baptiste Giraud

L'Assemblée nationale veut créer un délit de provocation à l’abandon de soins. Une façon de combattre les gourous de la santé ?

santé
Halte aux gourous de la santé ? (AFP)

Dans la lignée des dérives sectaires et des médecines parallèles, serait créé un délit de provocation à l’abandon de soins. Est-ce vraiment nécessaire ?

Une explosion des dérives sectaires

Les signalements ont presque doublé entre 2015 et 2022, selon les chiffres de la Miviludes. "Il y a un phénomène en explosion depuis la crise sanitaire et même un peu avant, estime Étienne Jacob, journaliste au Figaro et auteur de “La famille” aux Éditions du Rocher. On assiste à une explosion des dérives sectaires dans le domaine de la santé. Vous avez des gourous qui vont vous dire d’arrêter vos traitements médicaux, par exemple quand vous avez un cancer, au profit d’une certaine idéologie."

Quelle est la limite entre médecine parallèle dangereuse et médecine douce, en plein essor ? "C’est pour cela que le gouvernement chercher à paver la voie, avec le délit de sujétion psychologique. En 2001, la loi Picard avait créé l’abus de faiblesse. Mais on ne l’utilise pas dans le cadre des dérives sectaires. L’idée est de préciser la loi pour qu’enquêter soit plus simple pour les forces de l’ordre."

 

 

 

Les dangers des gourous de la santé

"Caractériser l’infraction d’exercice illégal de la médecine est difficile, rappelle Étienne Jacob, journaliste au Figaro et auteur de La famille aux Éditions du Rocher. Des gourous ont tout de même été condamnées pour cela. L’article 4 du texte de loi à l’étude crée un délit d’incitation à l’abandon d’un traitement médical. Un article refusé par le Sénat. Il ne veut pas créer des couches de lois qui se superposent. Je pense qu’il n’y a pas vraiment d’opposition sur le fond."

"L’article a été réintroduit par la commission des lois à l’Assemblée Nationale." Cela peut-il mettre en danger le débat scientifique ? "Ces gourous remettent la science en cause. Certains prônent le jeûne pour soigner le cancer ! Sur Internet, nombreux sont ceux à proposer des traitements parallèles ? On a même vu qu’ils étaient récemment présents sur Doctolib. C’est très dur à endiguer."

Retrouvez "C’est à la Une" chaque jour à 7h10 dans le Grand Matin Sud Radio avec Patrick Roger.

Cliquez ici pour écouter "C'est à la une"

L'info en continu
18H
17H
16H
15H
14H
13H
12H
11H
09H
08H
Revenir
au direct

À Suivre
/