Les explorateurs enfermés dans leur grotte ariégeoise envoient un message audio à la surface

Ils sont loin de savoir ce qu’il se passe à la surface de la Terre. Deux semaines après être entrés dans la Grotte de Lombrives en Ariège pour se couper du monde, les 15 explorateurs donnent de leurs nouvelles. Le chef de cette mission Deep Time, le scientifique franco-suisse Christian Clot, a transmis un message audio aux équipes restées à la surface. Pour le moment, tout va bien pour les huit hommes et sept femmes à kilomètre sous terre… Même si la perte de notion de temps commence à peser!

L'entrée de la grotte à Lombrives en Ariège. (GEORGES GOBET / AFP)
Précisions de Christine Bouillot

 

 

Au fond cette grotte de Lombrives, il fait plus froid que prévu. 10 degrés au lieu 12… Deux petits degrés qui font toute la différence, explique Christian Clot:

"Deux degrés, dans ces conditions, c'est beaucoup. D'autant plus qu'on a en permanence 100% d'humidité. Cette humidité froide pèse beaucoup sur les corps avec des fatigues qui s'installent, des besoins de dormir soudainement qui nous tombent dessus presque sans prévenir. Et donc on doit aujourd'hui réussir à forger nos corps et nos esprits à ces conditions de vie au delà même du manque de temps et du manque d'horaire"

 

Toute l'équipe a déjà passé un quart du séjour sous terre sans aucun repère de temps. Chacun a pris son rythme de vie, bien différent de ce qu'il n'était à la surface.

"A titre personnel, je suis à mon cycle 9. Cela veut dire que j'ai passé neuf périodes de soleil et de veille. On parle de cycle de vie parce-qu'on n'a pas de lumière du sommeil ni de montre. Donc on n'a pas de moyen de connaître les horaires. Et plutôt que de parler de jour et de nuit qui n'existe pas chez nous, on parle bien de cycle de veille et de sommeil qui représenterait l'équivalent d'une journée complète de 24 heures chez vous actuellement, à la surface"

 

En plus des expériences scientifiques, les 15 explorateurs en profitent pour visiter la grotte de fond en comble… Sortie prévue le 24 avril prochain!

 

(GEORGES GOBET / AFP)