Législatives à Marseille : "On a voté Mélenchon, c'est lui qu'on veut !"

À Marseille, Jean-Luc Mélenchon ne se représente pas mais la NUPES compte bien transformer l’essai. Après les très bons scores du leader des Insoumis à la présidentielle, la gauche unie est bien placée pour l’emporter dans plusieurs circonscriptions. Notamment dans celle des quartiers Nord.

Législatives
À Marseille, Jean-Luc Melenchon ne se représente pas mais la NUPES compte bien transformer l’essai. © AFP

Législatives : Marseille enverra-t-elle plusieurs députés de la NUPES à l’Assemblée nationale ? Reportage de Lionel Maillet pour Sud Radio.

 

Législatives à Marseille : "On a voté Mélenchon, c'est lui qu'on veut !"

Chemise et lunettes de soleil, Sébastien Delogu fait campagne à la sortie d’une école primaire du 15e arrondissement de Marseille. À 35 ans, ce chauffeur de taxi porte les espoirs de la NUPES dans cette 7e circonscription, détenue par la majorité présidentielle. Mais certains habitants sont encore indécis. "Chaque année, on nous ressort la même chanson. On nous promet des choses, mais finalement rien n'est fait, il faut tout le temps se battre !", explique l'une d'elle, désabusée.

Chômage, délinquance, habitat insalubre : Jean-Luc Mélenchon a raflé ici plus de 50% des voix à la présidentielle. "On a voté Mélenchon, c'est lui qu'on veut !, assure un Marseillais. "Macron a refusé qu'il soit Premier ministre, maintenant il faut le pousser à l'être !", répond Sébastien Delogu. "Ça veut dire envoyer des candidats le plus possible NUPES à l'Assemblée nationale. Il y a une urgence qui n'est pas prise en considération par l'État, tout a empiré !", dénonce le candidat.

 

 

"Beaucoup de gens ne sont pas au courant qu'il y a des élections législatives"

Pour l’emporter, il faudra aussi mobiliser dans un secteur qui avait battu un record aux dernières législatives avec 72% d’abstention. "Beaucoup de gens ne sont pas au courant du tout qu'il y a des élections législatives, souligne Sébastien Delogu. Macron a été malin : il a mis un mois pour nommer un Premier ministre et pendant ce temps-là, on n'a pas parlé de la campagne..."

"On sait que l'élection n'est pas la même, parfois un tiers de la population ne retourne pas voter. On continue à faire campagne comme si on partait de rien", explique Sébastien Delogu. 14 candidats sont en lice dans cette 7e circonscription des Bouches-du-Rhône dont le sortant est le député de la République en Marche Saïd Ahamada.

 

Aurélie

 

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !