Le roadtrip d'une bouchère qui visite ses éleveurs dans toute la France

Véronique Langlais

Véronique Langlais présidente du syndicat des Bouchers de Paris a parcouru 5000 kilomètres cet été en moto pour aller à la rencontre de ses fournisseurs et producteurs. Au micro de Patrick Roger, elle raconte:

 

La présidente du syndicat des Bouchers de Paris réalise chaque année  un roadtrip dans toute la France. Son but : rencontrer les producteurs qui la fournissent. Et au fils des ans, elle constate des changements : «  Je fais cela chaque année depuis 20 ans et nous voyons la France se transformer chaque annés. Alors quelques fois, c’est positif mais d’autres fois vraiment négatif. J’ai été frappé de voir des endroits, des villages où il n’y avait plus aucun commerce et les maisons étaient à vendre ».

 

Mais si la consommation de viande subit une certaine érosion et que le nombre de commerces a atteint un palier avec 15600 patrons pour 18000 points de vente, Véronique Langlais souhaite insister sur le moral des producteurs visités : «  Au pays basque, j’ai rencontré des producteurs et éleveurs incroyables. Ils ont su redonner un dynamisme à la région et ils exportent dans plus de 23 pays ».

 

Dans le Grand matin de Sud radio, Patrick Roger l’interroge alors sur les tensions entre les éleveurs et bouchers et certains activistes végans qui sont de plus en plus vives, son invitée répond : «  J’aimerai me rapprocher de ces gens là. Je voudrai qu’ils voient que les animaux ne sont pas malheureux ».

 

Le Haut Conseil de la Santé Publique prévoit d’informer les français qu’ils ne doivent pas manger plus de 500 grammes de viande par semaine si ils veulent rester en bonne santé , la présidente du syndicat des Bouchers de Paris  insiste sur ce point: «  On ne les mange pas ! Les français mangent 368 grammes de viande rouge par semaine. Il fau manger des protéines animales soit du bœuf, de l’agneau, de la volaille mais je revendique aussi de comsommer du poisson ».

 

 

 

 

Vos réponses pour cet article

Ajouter un commentaire

Les rubriques Sudradio