Laurent Baffie : "Être un grossier personnage, j'en ai fait un métier !"

L’humoriste, animateur et metteur en scène Laurent Baffie était l’invité de Valérie Expert et Gilles Ganzmann sur Sud Radio le 15 novembre dans "Le 10h - midi". Il présente son dernier livre, "Le Guide de la Répartie", paru aux éditions Kéro.

Laurent Baffie
Laurent Baffie, invité de Valérie Expert dans "Le 10h - midi" sur Sud Radio.

Laurent Baffie est l'auteur de la pièce "Soupe Miso", jouée en ce moment au Théâtre de Dix Heures. Il est également en tournée pour son spectacle "Laurent Baffie se pose des questions".

Laurent Baffie : "Le premier truc dans la répartie, c'est oser, et c'est le plus dur !"

Pour écrire son Guide de la Répartie, très drôle, Laurent Baffie assure n'avoir pas voulu tomber dans la facilité. "La répartie se travaille, assure-t-il, mais j'ai grandi dans le 20ème des années 60, où j'ai appris la gouaille ! J'avais un petit don pour ça, mais ça se travaille ! Il suffit de filtrer les mauvaises réponses quand on veut faire rire les gens, d'identifier les bonnes vannes, d'essayer de les reproduire et se renouveler. Mais le premier truc, c'est oser, et c'est le plus dur !"

Dans son livre, Laurent Baffie a répertorié des centaines de phrases de la vie de tous les jours. Des phrases qui nous agressent, ou qui nous donneraient envie d’agresser l’autre si seulement on disposait d’un minimum de répartie. Pour chacune de ces phrases, il propose trois réponses qui vont de la plus soft à la plus hard et qui sont illustrées par la symbolique des feux tricolores. "Les gens me disent qu'ils adoreraient avoir ma répartie, j'ai donc décidé de mettre mon 'génie' au service de l'humanité !, explique-t-il avec humour. Je n'ai pas dit toutes les réparties que je propose, assure-t-il. Ce sont des idées de répartie, mais c'est avant tout un bouquin qui doit faire rire les gens".

"C'est grâce à Ardisson que j'ai eu du succès, mais ça l'a sûrement aussi conforté dans le sien"

Y a-t-il des choses sur lesquelles Laurent Baffie ne ferait pas d'humour ? s'interroge Valérie Expert. "On a tous des limites ! Elles sont personnelles. Par exemple à l'époque d'Ardisson, vous m'avez rarement vu déconner sur un sujet tragique. Quand tout le monde est en larmes sur un plateau, que les gens racontent un parcours de vie, une tristesse absolue, il ne faut pas faire des vannes derrière. Les limites sont la moralité, l'humanité et être raccord avec ce que j'ai essayé d'inculquer à mes enfants".

Est-ce Ardisson qui a eu du succès grâce à Baffie ou l'inverse ? "Ardisson a eu du succès bien avant moi, reconnaît Laurent Baffie. C'est lui qui m'a embauché et ce n'est pas moi qui l'ai embauché. C'est grâce à lui que j'ai eu du succès, mais ça l'a sûrement aussi conforté dans le sien parce que le couple marchait bien".

Laurent Baffie : "Être un grossier personnage, j'en ai fait un métier !"

Laurent Baffie se définit comme un auteur. "Quand j'ai commencé à écrire, j'avais fait des cartes de visite avec 'auteur d'instinct'. Si je devais me refaire faire des cartes de visite, aujourd'hui, je mettrais 'grossier personnage', parce que j'en ai fait un métier, revendique-t-il. La grossièreté n'est pas la vulgarité, c'est une frontière très fragile, mais difficile à saisir pour beaucoup de gens. On peut très vite tomber dans la vulgarité quand on est grossier".

 

Cliquez ici pour retrouver l'intégralité de l’interview média en podcast.

Retrouvez l'invité média de Valérie Expert et Gilles Ganzmann du lundi au vendredi à partir de 10h00 sur Sud Radio dans "Le 10h - midi".

Sur quelle fréquence écouter Sud Radio ? Cliquez ici !