La grève des routiers prend de l’ampleur

La CFDT a rejoint le mouvement lancé dimanche dernier et appelle à la grève dès le milieu de la semaine prochaine. Les négociations sont toujours au point mort entre le Gouvernement et les syndicats, qui réclament une hausse des salaires de 5 %.

Thumbnail

Le mouvement social des routiers, lancé dimanche dernier, se poursuivra la semaine prochaine et prend même de l'ampleur. La CFDT, premier syndicat du secteur, qui ne s'était pas associé cette semaine à l'intersyndicale regroupant la CGT, FO, la CFTC et la CFE-CGC, appelle à la grève à compter du milieu de la semaine prochaine.Ce jeudi, les négociations avec le Medef n'ont pas abouti. Alors que les syndicats demandent une revalorisation salariale à hauteur de 5 %, le patronat ne veut pas aller au-delà de 2 %.Les routiers ont ensuite tenté de se faire entendre par Matignon, sans succès. Ils se tournent désormais vers l'Elysée.