single.php

La Grande dictée des JO-2024, leçon de français à l'ombre de la Tour Eiffel

"Tel un Kylian Mbappé... animé par l'obsession... l'obsession du Ballon d'or...": à 100 jours des JO de Paris, des centaines de personnes ont participé à une Grande dictée en plein air au pied de la Tour Eiffel vendredi.

Emmanuel Dunand - AFP

"Tel un Kylian Mbappé... animé par l'obsession... l'obsession du Ballon d'or...": à 100 jours des JO de Paris, des centaines de personnes ont participé à une Grande dictée en plein air au pied de la Tour Eiffel vendredi.

Les participants de tous âges étaient rassemblés près du Grand Palais éphémère, où a lieu jusqu'à dimanche le Festival du livre de Paris, pour participer à cette "Grande dictée des Jeux olympiques", où le célèbre Champ de Mars remplace les murs de la salle de classe et la Dame de fer le tableau noir.

Retraités, étudiants, lycéens ou élèves de primaire : installé sur sa chaise d'école colorée par des animateurs en marinière, chacun guette le début de l'exercice, saisit son stylo et se penche sur une feuille de papier.

Ils plancheront une demi-heure sur un texte original, avant de repartir avec leur copie, une fois la correction terminée. L'exercice, heureusement, n'est pas noté.

Des centaines de personnes participent le 12 avril 2024 à Paris à la "Grande dictée des Jeux" olympiques 2024

Emmanuel Dunand - AFP

Les plus sérieux sont venus avec leur trousse et serrent au creux de la main leur stylo fétiche, les plus prévenants ont pensé à emporter un chapeau et une bouteille d'eau pour se prémunir de la chaleur.

Sur scène, micro en main, les écrivains Agnès Martin-Lugand, David Foenkinos et Marc Lévy se succèdent pour mener la dictée, d'après des textes signés de leur plume.

Mais si des gouttes de sueur perlent sur le front des participants, ce n'est pas dû qu'au soleil qui tombe raide sur les nuques parallèles aux pupitres : un même mouvement d'hésitation parcourt l'assistance au moment d'orthographier "tachycardie" ou "tréfonds".

Soudain, dans le silence concentré, un chuchotement : "Sisyphe, c'est avec deux i ou deux y ?" Rires complices dans l'assistance.

"On ne triche pas !", s'exclame l'implacable hôte de l'événement, Rachid Santaki, surnommé "Monsieur dictée".

Des personnes attendent le début de la "Grande dictée des Jeux" olympiques, le 12 avril 2024 à Paris

Emmanuel Dunand - AFP

- "Amour du français" -

Le journaliste et écrivain français n'en est effectivement pas à son coup d'essai : après des années passées à organiser des dictées dans les banlieues françaises dans le cadre de son projet "la dictée des cités", sa "plus grande dictée du monde" sur les Champs-Elysées a battu un record d'affluence avec 1.397 participants en juin 2023, selon le Guinness des records.

"C'est fou, au moment où ça a commencé, je me suis senti aussi stressé que si j'étais de retour à l'école", rit Esteban Hecquet, ingénieur de formation, venu "pour se jauger, se lancer un petit défi".

"Mais aussi par amour du français", ajoute son amie Océane Anduze, chercheuse en chimie, "et par amour de l'écrit, de la lecture".

La dictée achevée, Rachid Santaki commente le corrigé affiché sur écran géant pendant de longues minutes, n'épargnant aucune règle de grammaire. Jeunes et vieux regardent au loin, gribouillent dans les marges de leurs copies ou chuchotent à voix basse. Un instant, l'illusion d'une salle de classe dissipée par un chaud après-midi de printemps est parfaite.

Une personne participe le 12 avril 2024 à Paris à la "Grande dictée des Jeux" olympiques 2024

EMMANUEL DUNAND - AFP

Sorties du parterre où elles étaient attablées, trois jeunes filles échangent leurs copies, rigolent de leurs erreurs et commentent les écueils du texte.

"J'ai beaucoup de difficultés en orthographe parce que je suis dyslexique, alors que j'adore le français", s'exclame Naomi Chaton, lycéenne. "Mais, au final, je n'ai fait que cinq fautes. Je suis trop fière de moi !"

Les jeunes filles, venues seules et qui se sont rencontrées dans la file d'attente, prennent ensuite le chemin du Festival du livre, avec autour du cou une médaille commémorative sur laquelle figure la Tour Eiffel, en écho aux médailles d'or des Jeux olympiques qui débuteront le 26 juillet.

En attendant, les Français pourront assister à la retransmission de la Grande dictée des Jeux mercredi à 21h00 sur France 5.

Par Pierre MOUTOT / Paris (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
11H
10H
09H
08H
07H
06H
04H
02H
23H
21H
Revenir
au direct

À Suivre
/