Jean-Pierre Pernaut : "Ceux qui sont vraiment des héros sont les gens qui bossent en ce moment"

Jean-Pierre Pernaut, qui a choisi par précaution mardi 17 mars de ne plus assurer l’antenne en direct, était l’invité de Valérie Expert et Gilles Ganzmann sur Sud Radio le 19 mars dans "Le 10h - midi".

Jean-Pierre Pernaut, invité de Valérie Expert dans "Le 10h - midi" sur Sud Radio.

Jean-Pierre Pernaut : "Ceux qui sont vraiment des héros sont les gens qui bossent en ce moment"

"Ceux qui sont vraiment des héros sont les gens qui bossent en ce moment, tient tout d'abord à préciser Jean-Pierre Pernaut. Ce sont d'abord les soignants et tous les gens obligés de travailler, dans des conditions épouvantables, notamment les routiers". Il faut aussi penser aux caissières et aux forces de l'ordre, ajoutent Valérie Expert et Gilles Ganzmann.

 

Par précaution, Jean-Pierre Pernaut a choisi mardi 17 mars de ne plus assurer l’antenne en direct pour le Journal Télévisé de 13h de TF1. "Compte tenu de mon âge et de mon cancer d'il y a 2 mois, on s'est dit qu'il fallait peut-être me protéger un peu, confie-t-il. J'ai la chance de vivre à la campagne, précise-t-il. On m'a installé un studio automatique, j'appuie sur 2 boutons et je peux intervenir pendant le 13 heures sur une petite partie du journal à la fin".

Les scores d'audience cartonnent, en particulier les journaux télévisés : plus que jamais, l'information a repris sont rôle premier, souligne Valérie Expert. "D'abord, il y a de fortes audiences parce que les gens sont chez eux, c'est tout à fait logique, confirme Jean-Pierre Pernaut. Par ailleurs, on a envie de savoir ce qui se passe, comment évolue l'épidémie".

 

"Il faut lancer un appel aux autorités pour qu'ils trouvent enfin ces masques pour les personnels de santé"

Jean-Pierre Pernaut a été indigné dans son journal par les personnes qui sortaient ou qui n'étaient pas très civiques. "J'ai fait quelques remarques de bon sens dès la semaine dernière, explique-t-il, parce qu'on voyait l'Europe entière se barricader et en France, des supporters qui étaient autorisés à se regrouper à côté du parc des Princes le soir du fameux match PSG-Dortmund, des gens étaient autorisés à manifester samedi à Paris. Ça me paraissait illogique !

"Il faut dire aux gens de rester chez eux, insiste Jean-Pierre Pernaut. C'est vrai que ce confinement est dur, reconnaît-il, c'est normal d'avoir besoin de prendre l'air quand on habite dans un appartement, on est assis tout seul en bas de chez soi, on se prend un PV de 135 euros parce qu'on n'a pas son petit papier, ça c'est idiot, estime-t-il. Il faut que les gens restent chez eux, essayer d'appliquer les règles pour casser cette chaîne de contamination. Nous faisons très attention depuis une quinzaine de jours, assure Jean-Pierre Pernaut. Il faut aussi lancer un appel aux autorités pour qu'ils trouvent enfin ces masques pour les personnels de santé", ajoute-t-il.

Mort de Patrick Le Lay : "J'ai une infinie tristesse : c'était un homme droit !"

Patrick Le Lay, qui a été le patron de TF1, est mort mercredi 18 mars à l’âge de 77 ans. Avec Étienne Mougeotte, ils ont formé un duo qui a transformé la télévision. "J'ai une infinie tristesse : c'était un homme droit !, confie Jean-Pierre Pernaut. Il a dirigé TF1 d'une main de fer pendant 20 ans, mais toujours dans le respect des gens. Il était profondément humain, c'était un patron extraordinaire".

 

Cliquez ici pour retrouver l'intégralité de l’interview média en podcast.

Retrouvez l'invité média de Valérie Expert et Gilles Ganzmann du lundi au vendredi à partir de 10h00 sur Sud Radio dans "Le 10h - midi".

Sur quelle fréquence écouter Sud Radio ? Cliquez ici !