"Hier, il faisait 32 à 33 degrés dans le dortoir des 3-4 ans"

Alexandra Bourgeois, présidente de Dynamoz, association des parents d'élèves de l'école élémentaire Jean-Mermoz de Montpellier, était interviewée dans "le coup de fil du matin" sur Sud Radio le 26 juin. "Le coup de fil du matin" est diffusé tous les jours à 7h12 dans la matinale animée par Cécile de Ménibus et Patrick Roger.

Il fait plus de 30 degrés dans une école non loin de Montpellier. (FRANCK FIFE - AFP/Archives)

Il fait plus de 30 degrés dans les salles de classe d’une école à Montpellier… Les parents d’élèves interpellent les candidats aux municipales.

 

Une vraie passoire thermique

"Hier, il faisait 32 à 33 degrés dans le dortoir des 3-4 ans, témoigne Alexandra Bourgeois, présidente de Dynamoz, association des parents d'élèves de l'école élémentaire Jean-Mermoz de Montpellier. L’année dernière, hors canicule, il faisait même 38 dans le dortoir des enfants !"

Pourquoi de telles températures ? "C’est dû au fait que l’école a une structure de type métallique, de type Pailleron. C’est une vraie passoire thermique. Du coup, de mai à septembre, cela cuit les élèves. Ils sont lyophilisés !", plaisante la représentante des parents d’élèves avec humour. "Évidemment, en hiver, on a beau mettre le chauffage…"

Des classes refuge, comme en Ehpad

Les parents ont-ils obtenu des réponses des politiques ? "Nous avons alerté les candidats. Les trois sont venus sur place à l’école. On ne leur demande pas des solutions immédiates, mais une solution pérenne, à long terme. Nous avons eu deux climatisations mobiles livrées hier. Mais l’ensemble scolaire compte treize classes. Cela va permettre de mettre en place avec les enseignants deux classes refuge, un peu comme dans les Ehpad".

"Comment apprendre et enseigner dans ces conditions ?, interroge Alexandra Bourgeois. Imaginez les enfants, les enseignants et le personnel de l’école, qui vivent cela toute l’année. Il y a des malaises, des maux de tête... On a demandé aux enfants de revenir à école, et c’est normal pour la resocialisation après le Covid. Mais comment voulez-vous faire ?"

Cliquez ici pour écouter “le coup de fil du matin”

Retrouvez "le coup de fil du matin" du lundi au vendredi à 7h12 sur Sud Radio, dans la matinale de Cécile de Ménibus et Patrick Roger.
Sur quelle fréquence écouter Sud Radio ? Cliquez-ici !