Frédéric Le Louette : "c'est un refus d’obtempérer contre les gendarmes, cela ne doit pas être banalisé"

"Le refus d’obtempérer contre les gendarmes, c’est important, c’est quelque chose qui ne doit pas être banalisé", a estimé Frédéric Le Louette, le Président de l'APNM, l’Association professionnelle nationale de militaires GendXXI, après qu'un conducteur a fauché la gendarme Mélanie Lemée à un barrage.

Gérald Darmanin s'est rendu le 7 juillet 2020 dans le Lot-et-Garonne pour rencontrer les collègues de la gendarme décédée Mélanie Lemée. © AFP

Frédéric Le Louette était l'invité de Patrick Roger le 8 juillet 2020 dans l’émission "C’est à la une" sur Sud Radio, à retrouver du lundi au vendredi à 8h10.

 

"J’aurais préféré que cette visite soit la première du nouveau ministre"

Interrogé sur le déplacement de Gérald Darmanin, venu rendre hommage à Mélanie Lemée, Frédéric Le Louette a déclaré : "c’est un rite logique et légitime, et c’est logique qu’il ait eu lieu. J’aurais néanmoins préféré que cette visite soit la première du nouveau ministre.

Dans ce décès de notre camarade beaucoup voient un fait divers. Souvenez-vous du brouhaha médiatique au sujet des violences policières il y a quelques semaines. Et là, une gendarme qui meurt, c’est vraiment un fait divers. C’est un refus d’obtempérer contre les gendarmes, c’est important, c’est quelque chose qui ne doit pas être banalisé. C’est une vie qui s’est arrêtée. Il n’est pas normal de traiter ça comme un match de foot amical dans le même temps d’un journal télévisé".

 

"La justice n’est pas assez rapide"

"Bien sûr, c’est un problème de réponse pénale. Les gens doivent avoir un petit peu peur du pénal. Et maintenant la justice n’est pas assez rapide, n’est pas assez simple. Et nous, on attend une réforme de la justice depuis trois ans. On nous la promet depuis trois ans, et on ne voit rien venir. On a vraiment un problème de réponse pénale dans notre pays.

Je suis inquiet de la nomination d’Éric Dupont-Moretti. C’est un avocat, forcément ça ne nous rassure pas. Pour nous, vider les prisons n’est pas la solution miracle, ce n’est pas aussi simple", a estimé Frédéric Le Louette.

 

Cliquez ici pour écouter "C'est à la une" avec Patrick Roger