Emmanuel Macron à Amboise : des riverains furieux

Jeudi 2 mai 2019, 500 ans jour pour jour après la mort de Léonard de Vinci, Emmanuel Macron et son homologue italien Sergio Mattarella se rendent à Amboise où est enterré l’artiste. Mais cette visite ne fait pas que des heureux dans la ville. Joris Crolbois, de Sud Radio, s'est rendu sur place.

Thumbnail

"Alors qu'on voulait fêter l'anniversaire de la mort de Léonard de Vinci, maintenant tout est bloqué"

Des centaines de mètres de barrières, une circulation très limitée et des commerces fermés : le dispositif de sécurité fait d'Amboise une ville fantôme, ce qui a de quoi agacer les habitants du centre-ville. "On est furieux ! explique Maryse au micro de Joris Crolbois de Sud Radio. Alors qu'on voulait fêter l'anniversaire de la mort de Léonard de Vinci, maintenant tout est bloqué, on ne peut rien faire".

D'autres s'insurgent contre toutes ces difficultés de circulation. "Nous sommes privés de places de stationnement le 1er-Mai, le seul jour où on peut venir se promener. On est obligé de se garer à 3 kilomètres, tout ça pour venir raconter son petit baratin...", fustige Laurent.

"Comment travailler sur un week-end du 1er-Mai quand vous fermez l'accès à votre ville pendant deux jours, Monsieur Macron ?"

Les commerces aussi ressentent les effets des mesures de sécurité. Pour Bruno, serveur dans le centre-ville, la venue du président de la République laisse un goût amer : "Surtout ses dernières paroles, 'il faut travailler plus, toujours donner plus'. Mais comment travailler sur un week-end du 1er-Mai quand vous fermez l'accès à votre ville pendant deux jours, Monsieur Macron ? C'est du bla-bla, comme d'habitude !".

Une rencontre comme un symbole de réconciliation entre Rome et Paris, mais pas encore entre Emmanuel Macron et les Français...

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !