Le parc Disneyland Paris fête ses 30 ans d'existence

En trente ans d'existence, le célèbre parc d'attractions aura accueilli plus de 350 millions de visiteurs aux portes de Paris.

Disneyland
Disneyland Paris fête son trentième anniversaire.

Le célèbre parc d’attractions Disneyland Paris a remplacé les champs de betteraves franciliens, il y a déjà trente ans de cela. Depuis, il a accueilli plus de 350 millions de visiteurs.

Disneyland Paris : "J’ai participé à un grand moment en France"

Daniele Schmitt, directrice adjointe boutiques opérations de Disney France, est arrivée il y a 30 ans et y est restée. "Je suis arrivée sur le parc, il était encore en chantier. Il y avait des camions, des grues. Toute la région de Marne-la-Vallée était encore en construction. Je me rappelle en particulier du 12 avril, c’était la date tant attendue. Aujourd’hui, 30 ans plus tard, nous sommes ravis d’accueillir nos visiteurs et d’avoir plein de collègues qui reviennent pour fêter cet anniversaire."

Aurait-elle pu imaginer rester ainsi trois décennies chez Disney ? "Ce n’était pas du tout prévu. J’étais venue pour l’ouverture, sachant que j’avais travaillé un an avant à Walt Disney World, en Floride. J’ai participé à un grand moment en France. J’étais au service Relations visiteurs : l’accueil, l’information, les visites guidées,…"

 

Une société de 16.000 salariés sur un seul site

"Les années sont passées, je suis devenue chef d’équipe dans les attractions, raconte Daniele Schmitt. Puis je suis devenue manager de la billetterie. Dix ans plus tard, en 2002, nous ouvrions les Walt Disney Studios. Je suis passée directrice adjointe des deux billetteries. En dix ans, j’avais bien progressé, mais cela ne s’est pas arrêté là."

L’ascenseur social fonctionne toujours ? "Absolument, c’était vrai il y a 30 ans et ça l’est encore aujourd’hui. C’est une école interne de formation." Est-ce un monde à part où l'on aurait l'impression de vivre dans une bulle ? "Non, nous sommes en lien avec l’Europe entière, mais aussi avec la région. On l’a vu lors de la fermeture. Mais une société monosite de 16.000 employés, cela fait que l’on côtoie beaucoup de monde. Il y a des mariages, des enfants. J’ai même un fils qui travaille à Disney !"

Retrouvez "Le coup de fil du Matin" chaque jour à 7h15 dans le Grand Matin Sud Radio avec Patrick Roger et Cécile de Ménibus.

Cliquez ici pour écouter “le coup de fil du matin”