Des facteurs pour prévenir la dépendance : "Je trouve ça très valorisant !"

Pour prévenir les effets du vieillissement, un programme unique en France a été mis au point par le CHU de Toulouse, en lien avec l’OMS, et lancé depuis 1 mois. Le programme Icope permet de détecter les troubles liés au vieillissement. Afin de toucher un maximum de personnes âgées chez elles, le CHU de Toulouse et le Gérontopôle ont passé un accord avec la Poste : ce sont des facteurs qui font passer ces tests lors de leurs tournées. Christine Bouillot de Sud Radio est allée à leur rencontre.

Pour détecter les troubles liés au vieillissement, des facteurs font passer des tests aux personnes âgées lors de leurs tournées. © AFP

Reportage de Christine Bouillot pour Sud Radio

 

"La Poste peut nous aider à faire des actions de masse"

Ce matin, Isabelle la factrice à rendez-vous chez Josette, âgée de 77 ans. Lors de sa tournée, la factrice vient avec une tablette numérique et c’est elle qui fait passer une série de tests sur la mémoire, la vue, l'audition et la motricité. "Le test de mobilité consiste à se lever d'une chaise et s'assoir, le plus vite possible, en chronométrant", explique Isabelle. Josette n'a pas hésité une seconde à faire ces tests : "j'ai accepté de faire ces tests parce que je sais ce que c'est que vieillir", confie-t-elle.

Quelques minutes seulement suffisent pour entrer toutes les réponses de Josette. Les données sont analysées ensuite par le CHU et le Gérontopôle, qui feront le nécessaire en cas de besoin. "Avec la Covid, il y a un risque de perte d'autonomie important et il faut agir vite, souligne le Professeur Bruno Vellas, chef du Gérontopôle de Toulouse. La Poste peut nous aider à faire des actions de masse auprès des professionnels de santé, pour qu'ils puissent agir de façon ciblée sur ceux qui en ont le plus besoin et maintenir l'autonomie", ajoute-t-il.

 

"Je trouve ça très valorisant, c'est une autre façon de faire notre métier"

Pour la factrice, faire passer ces tests à des personnes âgées a donné du sens à sa tournée : "je trouve ça très valorisant, c'est une autre façon de faire notre métier, estime-t-elle, d'aller au contact avec les bénéficiaires. Je me sens utile !"

À terme, ce programme entre la Poste et le CHU entend toucher jusqu'à 200.000 personnes âgées en Occitanie et s'étendre au niveau national.

 

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !