David Lisnard : "chaque jour on désinfecte 60 km de voirie dans les zones stratégiques"

En plus des mesures classiques visant à ralentir la propagation de Covid-19, David Lisnard, le maire de Cannes, a décidé de procéder à une désinfection régulière de la voirie.

Depuis le 25 mars 2020, les rues de Cannes sont désinfectées à la javel. © AFP

David Lisnard était l'invité de Patrick Roger le 6 avril 2020 dans l’émission "C’est à la une" sur Sud Radio, à retrouver du lundi au vendredi à 8h10.

 

"On désinfecte à la javel diluée"

"Chaque jour, on fait 60 km de voirie dans les zones stratégiques : devant les commerces, devant l’hôpital, la clinique, devant les cabinets médicaux, afin qu’on ne rapporte pas le Covid-19 chez soi. Car ce virus résiste sur les surfaces a minima 4 heures, et cela peut aller jusqu’à 9 jours. Les sacs de courses et les animaux de compagnie peuvent être porteurs de ce virus. On désinfecte à la javel diluée. C’est la même que l’État avait demandé d’appliquer devant les bureaux de vote lors du premier tour des municipales".

"C’est une circonstance exceptionnelle et temporaire. On arrête l’opération quand on sort de la crise", a rassuré David Lisnard.

"Les différentes mesures marchent quand elles sont additionnées"

"Ce sont des mesures qui sont additionnées, et pas à la place des autres. L’idée est de ralentir la propagation du virus et sortir le plus vite possible de cette crise sanitaire, préserver la vie et retrouver une vie économique et sociale, car on va vers un désastre absolument majeur en la matière. Donc on désinfecte les espaces publics, on garde les enfants des caissières, des policiers et des soignants. À l’entrée des commerces, on va faire des tests de température comme cela se fait dans les pays qui luttent bien contre le coronavirus Covid-19. Pour l’instant, c’est expérimenté sur deux sites. À partir du mercredi 8 avril, ce sera généralisé à tous les commerces.

Enfin, on a un stock de masques qui nous permet de doter tous les agents qui sont au contact du public. On a lancé une manufacture de masques qui répondent aux normes AFNOR. L’idée est que, dès qu’on lève le confinement, que tous les Cannois aient un masque pour mieux se protéger tout en respectant les mesures barrières, car c’est l’addition des mesures qui marche", a résumé David Lisnard quant aux mesures prises sur sa commune.

 

Cliquez ici pour écouter "C'est à la une" avec Patrick Roger

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !