Cri d'alerte des addictologues contre les produits goûts alcool pour enfants

Les médecins et addictologues tirent la sonnette d'alarme contre les produits aux goûts de cocktails alcoolisés destinés aux enfants. William Lowenstein, président de SOS Addictions était l'invité de Philippe Verdier sur Sud Radio pour en parler. 

Thumbnail

C’est un phénomène qui inquiète énormément les médecins. Des bonbons goût Mojito, des sirops Gin-fizz ou encore des sodas saveur Cosmopolitan, tous ces produits récemment sortis sur le marché sont destinés aux… enfants. Un véritable danger selon les addictologues qui refusent cette banalisation de l’alcool pour un public aussi jeune. "L’alcool en France est une réelle catastrophe sanitaire avec 50 000 morts par an ! Il n’y a aucune urgence à filer des bonbons au goût alcool à des enfants, car l’éducation au goût, ça marque un enfant pour le restant de sa vie !" réagit William Lowenstein, président de SOS Addictions.

Le spécialiste plaide pour une interdiction, du moins une taxation de ces produits afin de dissuader les parents qui souhaiteraient en acheter à leurs enfants. "L’idée ce n’est pas de faire rentrer tout le monde au couvent, l’idée c’est juste d’échapper à une sorte de commerce cynique dont la cible est les enfants" explique Lowenstein.

Bien que les marques concernées affirment ne pas viser les enfants mais bien un public large, le président de SOS Addictions compte sur la ministre de la santé Agnès Buzyn pour réagir : "On est dans le quinquennat de la prévention […] je ne doute pas qu’il va y avoir une réflexion d’encadrement. Car on ne peut pas dire que l’on souhaite limiter les catastrophes que sont l’alcool et le tabac et laisser passer quelque chose qui est l’antithèse de la prévention".

Ces produits, qui n’ont rien d’illégal, devraient porter la mention "l’abus d’alcool est dangereux pour la santé". "Un comble" pour le spécialiste William Lowenstein.