single.php

Confinement : "33 heures d'activités sédentaires par semaine pour les enfants"

Norbert Bontemps, président de la commission Santé de l’association Assurance Prévention, était interviewé dans "le coup de fil du matin" sur Sud Radio le 19 juin. "Le coup de fil du matin" est diffusé tous les jours à 7h12 dans la matinale animée par Cécile de Ménibus et Patrick Roger.

Les enfants sont trop sédentaires, et le confinement n’a rien arrangé ! A-t-on vraiment constaté 50% d’activités sédentaires en plus durant le confinement ?

 

Seulement 5,5 heures d'activité physique par semaine

L’association Assurance Prévention a mené une étude intitulée "L’activité physique et sportive des enfants, avant et pendant le confinement". "L’association a mené une étude en deux vagues, détaille Norbert Bontemps, président de la commission Santé. Une avant et une après le confinement. Avant, il y avait déjà beaucoup d’activités sédentaires chez les enfants de 6 à 18 ans".

"On recensait 22 heures d’activités sédentaires par semaine contre 6 heures pour l’activité physique, précise Norbert Bontemps. Les recommandations de l’OMS sont d’une heure par jour. Pendant le confinement, sans surprise, l’activité physique a encore diminué de 10%. Elle est passée à 5,5 heures, quand les activités sédentaires sont passées à 33 heures".

Trouver du plaisir dans ces activités

Au total, pendant le confinement, nos enfants ont ainsi passé 10 heures devant la télé chaque semaine, 7 heures sur le Net, plus de 7 heures en jeux vidéo et même 5 heures de chat. "C’était inévitable vu la situation". Quelles pistes suivre pour recommencer à bouger ? "Il y a quand même des points d’espoirs. Parmi les activités physiques, il y a le sport, le vélo… Un point majeur, c’est le plaisir, trouver du plaisir dans ces activités. Or, dans l’étude, 90% des enfants ont bien conscience du bénéfice de l’activité physique. Ils sont vraiment désireux d’en faire plus pendant et après les vacances". Un résultat sur lequel capitaliser…

"Il y a autre chose qui est apparue, commente par ailleurs Norbert Bontemps. Un peu plus chez les jeunes filles, il y a eu des liens faits entre séquences vidéo et activité physique. Cela a développé de nouvelles motivations. C’est un axe intéressant, ces médias virtuels sont privilégiés par les enfants. Si cela permet de faire un lien avec l’activité physique non virtuelle, il y a quelque chose sur lequel capitaliser".

 

Cliquez ici pour écouter “le coup de fil du matin”

Retrouvez "le coup de fil du matin" du lundi au vendredi à 7h12 sur Sud Radio, dans la matinale de Cécile de Ménibus et Patrick Roger.
Sur quelle fréquence écouter Sud Radio ? Cliquez-ici !

L'info en continu
07H
06H
23H
21H
20H
19H
18H
17H
16H
15H
13H
Revenir
au direct

À Suivre
/