Cerbère Banyuls, refuge mondial pour la mer

Aujourd’hui, la rédaction pose ses valises à la réserve nationale marine de Cerbère Banyuls.

Ce site unique en Méditerranée vient de recevoir le label international de "Refuge de la mer".

Connaissez-vous le label "Refuge mondial pour la mer" ? C’est un label qui a été décerné en juin dernier à la réserve nationale marine de Cerbère Banyuls. Cette réserve catalane est aussi la première créée en France en 1974.

 

Un sentier marin unique en son genre

Aujourd’hui devenue un sanctuaire unique en Méditerranée, cette réserve permet aussi de sensibiliser les touristes et le public à la protection de la mer. Les vacanciers équipés de masques et de tubas peuvent ainsi partir à la découverte des fonds marins via un sentier marin.

Toute la journée, les guides expliquent les bons gestes : "on a des bouées uniques, des panneaux immergés qui correspondent à des milieux différents. On démarre par des galets, ensuite des herbiers de Posidonie, ensuite des rochers… On va retrouver sur 250 m de sentier tous les écosystèmes de la Méditerranée, et donc pratiquement toutes les espèces."

Des tubas FM pour découvrir les espèces

Le sentier marin de Cerbère Banyuls se trouve au bord de la falaise. Pour s’y balader, il faut d’abord s‘équiper de masques, de palmes et de tubas un peu spéciaux : des tubas FM, qui donnent des explications sur la faune et la flore sous marines. Ces tubas fonctionnent par résonance osseuse, comme les dauphins, les os conduisant le son.

La réserve de Cerbère Banyuls est devenue un véritable sanctuaire pour protéger les quelque 1.700 espèces marines et végétales. Des gardes la sillonnent chaque jour pour la préserver, avec plus de 1.200 heures de surveillance à terre et en mer chaque année. Créée en 1974, cette réserve s’étend sur 650 hectares. À l’époque, les maires des deux communes avaient pris conscience de la fragilité des espèces face au tourisme et à l’activité humaine. Ce site unique en Méditerranée vient de recevoir le label international de "Refuge de la mer".