Bénévoles dans les EHPAD : Une interdiction incomprise.

Depuis le début de la crise sanitaire, au moins 884 personnes âgées ont trouvé la mort à cause du Covid-19 dans leur Ehpad. Les maisons de retraite sont sous tension. La plupart des résidents sont confinés dans leur chambre, les repas dans les salles à manger sont interdits et les visites sont suspendues. Tout est mis en œuvre pour protéger ceux qui sont les plus vulnérables face au coronavirus, mais face au risque et au sous-effectif, les familles et les personnels d'Ehpad sont inquiets.

Les personnes âgées sont confinées dans leur chambre

Une reportage de Clément Bargain :

 

Malgré les visites interdites, Eric tente de garder contact avec sa mère de 86 ans, résidente dans un Ehpad du sud ouest. Le personnel soignant de l'établissement fait tout pour faciliter les contacts : "Ils ont mis en oeuvre des possibilité d'appeler par skype" explique Eric.

"Ca fait une présence plus forte parce qu'on se voit."

Malgré tout, la peur du coronavirus gagne les familles. "On est inquiets parce qu'on sait qu'à partir du moment où un cas est avéré dans une résidence l probabilité pour qu'il se répande de manière fluide est importante".
Dans certains établissements, la situation est extrêmement difficile. "Il peut y avoir 6 voire 15 décès dans un établissement, c'est dramatique pour les familles mais aussi pour les personnels soignants qui connaissent leurs résidents depuis longtemps" témoigne Pascal Champvert, Président de l’association des directeurs au service des personnes âgées.

Tous les établissements sont confrontés au même problème : le manque de moyens humains. "Dès lors que toutes les règles barrières sont respectées, les bénévoles pourraient venir aider dans les établissements. Aujourd'hui nous n'avons plus le droit de les faire. Des personnes sont prêtes à venir aider mais elles ne peuvent pas pour des raisons qui ne me paraissent pas essentielles" explique Pascal Champvert. Il appelle le gouvernement pour que les règles soient assouplies face à l'insuffisance de la réserve sanitaire.