single.php

A Montmartre, une fête populaire pour soutenir le club de pétanque menacé d'expulsion

Ils sont venus défendre un "jardin extraordinaire": des centaines de Parisiens ont participé dimanche à un "buffet campagnard solidaire" sur le terrain du Clap, le club de pétanque de Montmartre, qui risque d'ici une semaine d'être expulsé de ce havre de paix situé au coeur touristique de la célèbre butte.

STEPHANE DE SAKUTIN - AFP

Ils sont venus défendre un "jardin extraordinaire": des centaines de Parisiens ont participé dimanche à un "buffet campagnard solidaire" sur le terrain du Clap, le club de pétanque de Montmartre, qui risque d'ici une semaine d'être expulsé de ce havre de paix situé au coeur touristique de la célèbre butte.

"Pour les gens du quartier, c'est un endroit magique, formidable, avec une ambiance de village", s'enthousiasme Evelyne Alazard, 77 ans, venue en voisine grignoter une salade à quelques mètres des boulistes qui tirent et qui pointent.

"Tous ces gens venus aujourd'hui, ça nous fait chaud au coeur", s'émeut Maxime Liogier, le porte-parole du club. "Ils sont venus dire qu'il faut préserver la vie de quartier, le bien commun, le Montmartre qu'on aime, populaire, et pas la gentrification, le pouvoir de l'argent", analyse-t-il.

"Clap en danger", proclament des banderoles accrochées entre les arbres, sur cette parcelle de 765 m2, emmurée à l'abri des regards, que le club de quelque 300 licenciés occupe depuis 1971 dans un grand flou juridique.

L'entrée du terrain contesté du club de pétanque de Montmartre, le 14 avril 2024, à Paris

L'entrée du terrain contesté du club de pétanque de Montmartre, le 14 avril 2024, à Paris

STEPHANE DE SAKUTIN - AFP

Le lieu, qui comprend neuf terrains de pétanque arborés et une buvette, jouxte la maison Tristan Tzara et est situé non loin du Moulin de la Galette, immortalisé par Auguste Renoir.

En juillet 2023, le conseil de Paris, divisé, a confié pour douze ans cet espace vert protégé, accessible via une voie privée, à un hôtel de standing mitoyen. Celui-ci prévoit de l'ouvrir gratuitement au public et aux écoles, mais aussi, selon ses détracteurs, de l'utiliser pour y agrandir sa terrasse.

Début avril, le Conseil d'Etat a enjoint le club à quitter les lieux d'ici au 20 avril et la mairie a réaffirmé vendredi son intention de "reprendre possession du terrain".

Cependant pour l'élu parisien écologiste Emile Meunier, venu soutenir le club, il n'y a "aucune urgence à foutre dehors les Montmartrois pour faire du business". D'autant que la convention liant la ville et l'hôtel voisin est de toute façon contestée devant la justice administrative et que ce contentieux est appelé à durer, selon lui.

Pour son "buffet solidaire", le Clap a reçu dimanche la visite de quelques célébrités, dont le comédien Pierre Richard, 89 ans, qui a longtemps habité Montmartre où il fréquentait le fameux terrain. "C'est un petit îlot poétique qui reste encore encastré au milieu des maisons ou des immeubles et où les gens simples viennent", a-t-il dit à l'AFP. "Mais les gens d'en haut veulent que les gens d'en bas soient virés", a-t-il regretté.

AFP / Paris (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
21H
19H
18H
17H
16H
Revenir
au direct

À Suivre
/