Un quart des Français fait confiance au gouvernement sur le pouvoir d'achat

Emmanuel Macron ©DIMITAR DILKOFF - AFP

Si les Français ont tendance à croire le gouvernement capable d'améliorer la situation économique du pays, ils n'envisagent pas d'amélioration, à titre personnel, de leur pouvoir d'achat. C'est la conclusion de la 17e balise d'opinion Ifop-Fiducial pour Sud Radio et CNews.

"Le pouvoir d'achat tend à devenir un sujet majeur et à susciter de très forts clivages politiques. Ce sujet s'inscrit de plus en plus comme le sujet majeur de crispation à l'égard de l'action gouvernementale." C'est l'analyse de Frédéric Dabi, directeur général adjoint de l'Ifop, à la lecture des résultats de la 17e balise d'opinion Ifop-Fiducial pour Sud Radio et CNews, centrée sur la question du pouvoir d'achat.

Une question fortement liée à la perception qu'ont les Français de leur situation économique. Ainsi, 42 % déclarent bien s'en sortir avec leurs revenus, 37 % s'en sortir tout juste et 21 % mal s'en sortir avec les revenus de leur foyer. "Ça parait peu, mais ce n'est pas négligeable, puisque c'est presque 10 millions de personnes dans une logique d'extrapolation", explique Frédéric Dabi.

Surtout, ce point influence très fortement la confiance qu'affichent les sondés à l'égard de la capacité du gouvernement à améliorer la situation économique du pays et à améliorer le pouvoir d'achat.

46 % des Français font confiance à Emmanuel Macron et au gouvernement pour améliorer la situation économique de la France. Un chiffre qui est beaucoup plus haut (67 %) chez ceux qui s'en sortent bien avec leurs revenus que chez ceux qui n'arrivent jamais à boucler les fins de mois (25 %).

Cette disparité se retrouve également sur le plan politique, puisque ce sont les sympathisants LREM et Les Républicains qui s'en sortent le mieux avec leurs revenus et, à un degré moindre, les sympathisants PS. "Il y a une dichotomie entre les partis de gouvernement d'un côté et les partis tribuniciens ou extrêmes de l'autre", analyse Frédéric Dabi, distinction que l'on retrouvait déjà pendant la présidentielle : "Il était clair que le vote LREM était indexé sur le niveau de vie. Les personnes qui se disaient comme des gagnants de la mondialisation, qui appartenaient plutôt aux catégories sociales supérieures, votaient plus fortement que la moyenne pour Emmanuel Macron."

Résultat, Il ne reste que les sympathisants LREM pour faire confiance à Emmanuel Macron et au gouvernement pour améliorer le pouvoir d'achat (67 %), quand les sympathisants des autres partis ne se font pas d'illusion sur l'amélioration de leur situation individuelle. Seuls 15 % des sympathisants La France Insoumise, 16 % des sympathisants LR et 8 % des sympathisants FN pensent la majorité capable d'améliorer le pouvoir d'achat.

Sondage réalisé du 14 au 15 février, par questionnaire auto-administré en ligne, auprès d'un échantillon de 1004 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus

 

Balise d'opinion Ifop-Fiducial pour Sud Radio et CNews by Le Lanceur on Scribd

 

Vos réponses pour cet article

Ajouter un commentaire

Les rubriques Sudradio