Thierry Guerrier: les centristes réclament une grande conférence sociale, "une belle occasion" pour Macron

Editorial politique

 

DANS VOTRE ÉDITO POLITIQUE, CE MATIN… VOUS REVENEZ SUR UNE INITIATIVE DES CENTRISTES, PASSÉE INAPERÇUE CE WEEK-END, MAIS QUI POURRAIT POURTANT AIDER EMMANUEL MACRON À SORTIR DE LA CRISE SOCIALE ?

 

VOUS SAVEZ PATRICK (À PART FRANÇOIS BAYROU PARFOIS), LES CENTRISTES, CE NE SONT PAS DES GENS QUI FONT BEAUCOUP DE BRUIT… CE SONT DES MODÉRÉS, PAR DÉFINITION…

HE BIEN LÀ, POUR UNE FOIS, ILS VIENNENT DE LANCER UN BALLON D’ESSAI QUI (S’IL ÉTAIT REPRIS PAR LE PRÉSIDENT), POURRAIT PEUT-ÊTRE L’AIDER À SORTIR PAR LE HAUT DE LA CRISE SOCIALE DANS LAQUELLE LA FRANCE EST EMBOURBÉE DEPUIS UN AN…

QUE DISENT-ILS EXACTEMENT LES CENTRISTES ?

HE BIEN QU’IL FAUT AUGMENTER LES SALAIRES ! HE OUI… C’EST AUSSI SIMPLE… C’EST UN DISCOURS QU’ON A PLUTÔT L’HABITUDE D’ENTENDRE DANS LA BOUCHE DE LA CGT : LES CENTRISTES ESTIMENT QU’IL FAUT AUGMENTER LES REVENUS DES TRAVAILLEURS LES PLUS MODESTES…

 

ET ILS DEMANDENT AU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUER DE DÉCRÉTER UNE TELLE HAUSSE ?

 

NON, PAS DU TOUT… CE N’EST PAS POSSIBLE D’AILLEURS DANS NOTRE ÉCONOMIE (LIBRE) DE MARCHÉ…

EN REVANCHE LES LEADERS CENTRISTES ESTIMENT QUE, PUISQUE CE SONT LES ENTREPRISES QUI FIXENT LES SALAIRES DE LEURS EMPLOYÉS, C’EST À ELLES DE DISCUTER AVEC LES SYNDICATS, POUR « AUGMENTER LA FEUILLE DE PAIE »… ET LÀ, DISENT-ILS, LE GOUVERNEMENT A SON RÔLE À JOUER, EN DÉCRÉTANT UNE GRANDE CONFÉRENCE SOCIALE, UNE CONFÉRENCE D’AMPLEUR NATIONALE, ET FORMELLE

IL DOIT, SELON EUX, CONVIER PATRONS ET SYNDICALISTES À UN NOUVEAU « GRENELLE DU POUVOIR D’ACHAT »...

C’EST LE PRÉSIDENT DU GROUPE MODEM À L’ASSEMBLÉE, PATRICK MIGNOLA, SON HOMOLOGUE DU SÉNAT, ET LE PATRON DE L’AUTRE PARTI CENTRISTE, L’UDI, JEAN-CHRISTOPHE LAGARDE, QUI FONT CETTE SUGGESTION, DANS UNE TRIBUNE PUBLIÉE HIER DANS LE JOURNAL « LE PARISIEN-AUJOURD’HUI EN FRANCE »…

 

MAIS, QU’EST-CE QUI LES POUSSE À RÉCLAMER CETTE « CONFÉRENCE SOCIALE »… ?

 

POUR LES CENTRISTES, IL Y A URGENCE… IL FAUT RECRÉER UN « ÉLAN NATIONAL QUI RÉCONCILIE LES FRANÇAIS AUTOUR DE LA LUTTE CONTRE LES INÉGALITÉS »… CE SONT LEURS TERMES…

OR, POUR EUX, LES RECORDS HISTORIQUES DES DISTRIBUTIONS DE DIVIDENDE CET ÉTÉ… LES HAUSSES DE 14% DES REVENUS DES PATRONS DU CAC40… IMPOSENT UNE CONTREPARTIE SUR LES FICHES DE PAIE DES SALARIÉS… IL Y A UN DÉSÉQUILIBRE QUI DÉMORALISE LES FRANÇAIS, DISENT-ILS, ET ILS AJOUTENT « ÇA EXPLIQUE MÊME LA RÉVOLTE »…

 

ILS ONT UNE CHANCE D’ÊTRE ENTENDUS PAR EMMANUEL MACRON ET EDOUARD PHILIPPE ??

C’EST TOUTE LA QUESTION…

SOIT LE PRÉSIDENT SAISIT LA PERCHE ET UTILISE CETTE CARTE POUR OUVRIR UNE GRANDE NÉGOCIATION… QUI PEUT LUI PERMETTRE DE REPRENDRE L’INITIATIVE, SUR LE TERRAIN SOCIAL… VOIRE MÊME D’ÉCHAPPER À LA GRANDE JOURNÉE DE CONTESTATION DU 5 DÉCEMBRE EN RELIANT LA QUESTION DES SALAIRES À CELLE DES RETRAITES…

SOIT AU CONTRAIRE LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE RESTE SOUMIS À SON OBSESSION, DE NE SE FAIRE DICTER SON AGENDA PAR PERSONNE… IL AURA PERDU, DANS CE CAS, JE CROIS, UNE BELLE OCCASION… VENUE POURTANT DE SES ALLIÉS…