Stade de France : "Cette racaille n'a rien à faire sur le territoire national" - Guillaume Peltier

Guillaume Peltier, vice-président exécutif de Reconquête, député du Loir-et-Cher et candidat aux législatives, était l'invité du “petit déjeuner politique” sur Sud Radio.

Stade de France
Guillaume Peltier, interviewé par Patrick Roger sur Sud Radio, le 31 mai, dans "le petit déjeuner politique".

Fiasco du Stade de France, campagne des législatives, Ukraine, sanctions contre le pétrole russe : Guillaume Peltier a répondu aux questions de Patrick Roger.

Guillaume Peltier : "Les 30 premiers interpelés par la police au Stade de France sont de nationalité étrangère"

Concernant le chaos du samedi 28 mai, au Stade de France, en marge de la finale de la Ligue des champions, Guillaume Peltier estime que "ce qui s'est passé samedi soir est bien plus grave que ce qu'on dit." Il déplore un "moment d'humiliation de notre pays devant 500 millions de téléspectateurs du monde entier." "Des bandes organisées, tout le monde le reconnaît ce matin, 400 jeunes des cités, clandestins des portes de Paris, sont venus à la sortie des bouches de métro ou RER pour dépouiller les supporters de leur téléphone, de leur portefeuille et de leurs billets. Le gouvernement français nous dit que c'est de la faute des supporters. C'est inacceptable ! Ils ajoutent, à la honte, le déshonneur."

Guillaume Peltier "demande au président de la République de s'exprimer, de présenter des excuses au peuple britannique pour les insultes et le comportement des jeunes." Mais le vice-président exécutif de Reconquête réclame "surtout des actes immédiats. Je demande l'expulsion immédiate des délinquants étrangers et des sans-papiers qui ont commis ces faits. Parmi les 30 premiers interpelés par la police à Saint-Denis, 18 Algériens, 2 Marocains, 2 Tunisiens : dehors tout de suite ! Cette racaille n'a rien à faire sur le territoire national. Les 30 premiers interpelés par la police à Saint-Denis, vous ne l'entendrez pas de la bouche de Monsieur Darmanin, sont de nationalité étrangère. Ils doivent être immédiatement expulsés".

Aux LR et au RN : "Nos adversaires communs sont Macron et Mélenchon, unissons nos forces !"

Guillaume Peltier dénonce le "déni politique d'un gouvernement qui nie le réel," "car les élections sont dans quelques semaines." "Si les Français veulent à l'Assemblée nationale de vrais députés patriotes, de droite, capables de contrôler l'action d'Emmanuel Macron et de Gérald Darmanin et leurs mensonges, l'action de Pap Ndiaye à la tête de l'Éducation nationale, il vaut mieux des députés Reconquête d'Éric Zemmour plutôt que des députés soumis, godillots et serviles de Messieurs Macron et Mélenchon." "Les seuls députés de droite assumée sont les députés Reconquête."

Les sondages donnent peu d'espoir au parti Reconquête. Peut-il survire à ces législatives ? "Tout le monde a cru que l'élection présidentielle était une parenthèse, mais ce fut une fondation souligne Guillaume Peltier. Avec 7% des suffrages, 2,5 millions des Français. Nous avons 551 candidats présents dans toutes les circonscriptions de France, avec ici ou là des chances de victoire. Nous nous inscrivons sur le temps long. Notre action s'inscrit dans la durée, on aura des élections européennes, municipales, à nouveau une présidentielle en 2027. L'œuvre portée par Éric Zemmour est de longue haleine." "L'union prend du temps ajoute-t-il. Nous sommes le seul parti à droite qui propose aux Républicains et au RN que nous nous entendions parce que nous sommes d'accord sur l'essentiel. Pour gouverner et pour sauver la France. Nos adversaires communs sont Macron et Mélenchon, unissons nos forces !"

 

 

Retrouvez "L’invité politique" chaque jour à 8h15 dans le Grand Matin Sud Radio avec Patrick Roger et Cécile de Ménibus.

Cliquez ici pour écouter "L’invité politique"