Sénat : bascule à droite et entrée du Front national

Comme on pouvait s'y attendre, le Sénat va basculer à droite. Dans un même temps, deux élus frontistes font leur entrée au palais du Luxembourg.

Thumbnail

Sans réelle surprise, le Sénat, que la gauche avait pour la première fois ravi à la droite en 2011, devrait rebasculer à droite selon toute vraisemblance. Alors que tous les résultats ne sont pas encore connus, plusieurs sources à l'UMP évoquent une avance prévisible de 10 à 20 sièges.Si ce swing à droite n'est donc pas une surprise, l'entrée du FN à la chambre haute du Parlement est en revanche historique, puisque c'est la première fois de toute la Ve République que le parti de Marine Le Pen y fait son entrée... et avec deux sénateurs. David Rachline, le maire de Fréjus (Var), et Stéphane Ravier, maire du 7e secteur de Marseille (Bouches-du-Rhône), vont siéger au palais du Luxembourg.

“Nos voix ont été multipliées par 3”

"C'est une grande victoire pour le FN, une victoire absolument historique, c'est la première fois que nous rentrons au Sénat et de belle manière", s'est félicitée la présidente du parti frontiste. Marine Le Pen évoque une "dynamique, qui s'accélère d'élection en élection, y compris pour les élections difficiles pour nous que sont ces sénatoriales".Le parti à la flamme est donc désormais présent dans toutes les assemblées parlementaires françaises. "Nos voix ont été multipliées par trois, jusqu'à par dix selon les départements par rapport au nombre initial de grands électeurs FN", a tenu à souligner Marine Le Pen.