éditorial

L'édito de Michaël Darmon

A propos...

Journaliste au service économie et politique de TF1 de 1990 à 1993, il est le correspondant de la RTBF à Jérusalem de 1992 à 1993. En 1994, il entre à France 2, au sein du service politique. Il suit l...
Michaël Darmon ©Anthony Ghnassia
Politique

Séminaire de rentrée pour le gouvernement

Focus aujourd'hui sur la rentrée du gouvernement.

C'est la rentrée pour le gouvernement et beaucoup de dossiers attendent ce dernier. Hier soir pourtant, on ne s'affolait pas trop dans certains ministères à l'idée de de rendre à ce séminaire de rentrée qui, en réalité, recouvre surtout une longue réunion d'agenda pilotée par le Premier ministre. 

Le rituel des vœux de janvier commence donc ce matin avec le petit-déjeuner du gouvernement au ministère de l'Intérieur. Les ministres se rendront ensuite à l'Élysée pour assister au Conseil, puis aux vœux du gouvernement et enfin à ce séminaire qui sera conclu par un déjeuner autour du président Macron. Le calendrier est en effet chargé avec l'ambition d'accélérer une décision prise à l'Automne, celle d'aller encore plus vite après avoir constaté l'échec des mobilisations sociales. "Il y a un boulevard et on va accélérer", confiait-on ainsi à cette époque au plus haut sommet de l'État. On y est !

Les dossiers sont connus (Formation professionnelle, retraite, assurance chômage, mobilité, plan logement, plan pauvreté ect...) mais il y a aussi ces dossiers qui s'invitent à l'agenda : les violences contre les policiers et l'évacuation en cours de préparation de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes (la décision doit intervenir fin janvier). Il y a donc des chantiers qui font partie d'un agenda plus discret, au même titre que les discussions avec la nouvelle équipe dirigeante en Corse ou encore le retour des djihadistes français sur le territoire.

De son côté, Emmanuel Macron va commencer son année par un voyage à l'étranger, en Chine. Un déplacement stratégique s'il en est. Quatre ministres accompagneront le président, Agnès Buzyn (Santé), Frédérique Vidal (Enseignement supérieur), Stéphane Travert (agriculture et alimentation) et Bruno Le Maire (Économie). Quant au ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, il devait se rendre en Iran mais compte tenu des tensions actuelles sur place, la visite a été décalée. Il pourrait donc faire partie de la délégation officielle en Chine.

>> L'intégralité de la chronique est disponible en podcast

 

Les rubriques Sudradio