Sarkozy : la cour d'appel de Paris abandonne ses poursuites

Un répit dans l'imbroglio judiciaire qui pèse sur l'ancien Président, Nicolas Sarkozy.

Thumbnail

Moins d'une semaine après l'officialisation de son retour en politique, la cour d'appel de Paris suspend son enquête dans laquelle l'ancien chef de l'Etat est mis en examen pour corruption depuis juillet. Le désormais candidat à la présidence de l'UMP est soupçonné d'avoir tenté d'obtenir auprès d'un magistrat des informations dans un dossier judiciaire le concernant. La décision de la présidente de la chambre de l'instruction n'a pas à être motivée et elle n'est pas susceptible de recours.