single.php

Régionales : Manuel Valls rentre en campagne

Par La Rédaction

Le Premier ministre a prévu de participer à des meetings dans au moins 8 des 13 régions françaises d'ici au premier tour du 6 décembre.

Le cabinet de Manuel Valls a communiqué jeudi sur le fait qu'on verrait le Premier ministre faire campagne pour les élections régionales comme il l'avait fait pour les départementales et en 2014 pour les municipales.Et il ne s'engage pas à moitié. Manuel Valls sera présent dans au moins 8 régions pour des meetings de soutien, selon un chiffre encore provisoire. Et il pourrait bien y en avoir plus. Le seul endroit où l'on sait que le PM n'ira pas, c'est en Nord-Pas-de-Calais-Picardie.Les périodes électorales sont toujours celles où le Premier ministre est fragilisé parce que si la défaite de l'exécutif est trop violente, il faut un fusible qui prend tout dans le figure. Un fusible qui est, bien souvent, à Matignon.Pour éviter cela, Manuel Valls travaille ses réseaux depuis plusieurs mois, notamment à la création d'un mini-groupe de parlementaires qui suivent une ligne réformiste avec lui, pour contrebalancer les frondeurs.Il est au courant de la rumeur qui circule à gauche et qui veut que François Hollande ait un plan secret pour la troisième et dernière partie de son quinquennat et qu'il ait prévu de nommer le jeune et ambitieux Emmanuel Macron à Matignon.Ça aurait deux avantages pour François Hollande, dont celui de casser la rivalité entre les deux hommes, parce que l'ambition présidentielle de Manuel Valls pose parfois des problèmes avec le président. Et ça ringardise aussi tout le monde parce que Macron est très jeune. Voilà deux raisons qui montrent que Valls a raison de s'activer pour garder son poste.

Les coulisses de la politique, une chronique de Geoffroy Le Jeune, chef du service politique de Valeurs Actuelles.
L'info en continu
04H
23H
22H
21H
20H
19H
18H
16H
15H
14H
Revenir
au direct

À Suivre
/