single.php

Qui est Fabrice Leggeri, l'ex patron de Frontex qui rallie le RN ?

Par Jean Baptiste Giraud

Une prise de guerre pour le RN ? L'ex patron de l'agence Frontex rejoint la liste de Jordan Bardella pour les élections européennes.

L’ex-directeur exécutif de Frontex, organisme chargé de veiller sur les frontières européennes, rejoint la liste RN pour les élections européennes, le 9 juin prochain.

Fabrice Leggeri au RN : "Un gage de crédibilité"

Quelle est la portée de ce ralliement ? "Jordan Bardella et le Rassemblement National veulent faire un coup médiatique car ils veulent mettre la thématique migratoire, l’immigration illégale, au cœur de leur campagne, estime Patrick Martin-Genier, professeur à Sciences Po, spécialiste de l’Europe. Fabrice Leggeri va se rendre aujourd’hui avec lui à Menton, à la frontière italienne."

"Ils parlent de submersion migratoire. Et comme M. Leggeri a été le directeur exécutif de l’agence Frontex, chargée de surveiller les frontières contre l’immigration illégale, c’est évidemment une prise de guerre pour le RN." Serait-ce un gage de crédibilité supplémentaire ? "Je ne sais pas. C’est un personnage qui avait dû démissionner en avril 2022, suite à une enquête de l’Office Européen de lutte contre les fraudes. Ce n’est pas quelqu’un très connu du grand public, mais un gage de crédibilité."

 

 

Capables d'attirer des hauts fonctionnaires

"Ils veulent montrer qu’ils sont capables d’attirer des hauts fonctionnaires ayant exercé au niveau européen, qu’ils peuvent traiter de ces thèmes migratoires." Quel est le bilan de Fabrice Leggeri, resté sept ans à la tête de Frontex, de 2017 à 2022 ? "C’est une agence qui n’avait pas beaucoup de moyens avant. Ils ont été considérablement renforcés depuis quelques années. Cela doit aller jusqu’à 10000 personnels pour renforcer le contrôle des frontières."

"Fabrice Leggeri a été accusé de ne pas respecter les droits fondamentaux des migrants, des réfugiés, rappelle toutefois Patrick Martin-Genier, professeur à Sciences Po, spécialiste de l’Europe. Et de pratiquer le « push back », le refoulement illégal des migrants en Méditerranée. C’est en partie ce qui a provoqué sa chute. J’ai cru comprendre qu’il est allé démarcher d’autres responsables politiques pour proposer sa candidature."

Retrouvez "Sud Radio vous explique" chaque jour à 7h40 dans le Grand Matin Sud Radio avec Patrick Roger.

Cliquez ici pour écouter “Sud Radio vous explique”

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !

L'info en continu
21H
20H
18H
17H
16H
15H
14H
Revenir
au direct

À Suivre
/