Primaire Populaire de la gauche : comment ça marche ?

Le vote de la Primaire Populaire de la gauche est lancé, avec plus de 450.000 inscrits et sept personnalités soumises aux votes.

Elle a démarré hier et se déroulera jusqu’à dimanche soir, avec plus de 450.000 inscrits et sept personnalités différentes soumises aux votes. Comment fonctionne la Primaire Populaire de la gauche ?

Primaire Populaire : "Éviter le vote utile"

Comment se passe le vote ? "C’est ce que l’on appelle un jugement majoritaire, décrypte Mathilde Imer, porte-parole de la Primaire Populaire. Au lieu de devoir choisir celui ou celle que vous préférez, vous pouvez mettre une mention à plusieurs candidats parmi les sept proposés. Cela permet d’avoir une nuance beaucoup plus fine, d’éviter le vote utile, le vote contre, ou le moins pire."

Mais qui vote ? "Quand il y a autant de votants, on sait que le jeu est très ouvert. Aucun votant, aucun parti, n’est en capacité de manipuler le vote avec autant de votants. Hier, à 18h30, nous en étions à plus de 100.000 votants. Et nous invitons tous les inscrits à voter massivement."

 

"Nous ne sommes pas rancuniers"

Viendra ensuite le dépouillement. Comment va s’opérer le choix ? "C’est la majorité qui fait la loi, détaille la porte-parole de la Primaire Populaire. Celui qui aura la meilleure mention majoritaire gagnera le scrutin. C’est moins humiliant que le scrutin classique, l’objectif étant de rassembler pour gagner en 2022."

Pour autant, Yannick Jadot, Anne Hidalgo ou Jean-Luc Mélenchon ne reconnaissent pas ce scrutin. "Nous ne sommes pas rancuniers, estime Mathilde Imer. On sait que certains candidats ne veulent pas reconnaître ce scrutin a priori. Les 5.000 bénévoles que l’on a sur le territoire français feront campagne pour le ou la candidate qui aura remporté ce scrutin. L’objectif est d’obtenir des rassemblements dans les prochains mois."

Retrouvez "Sud Radio vous explique" chaque jour à 7h40 dans le Grand Matin Sud Radio avec Patrick Roger et Cécile de Ménibus.

Cliquez ici pour écouter “Sud Radio vous explique”