Présidentielle : "Le front républicain sera avec nous contre Macron", assure Sébastien Chenu (RN)

Le Front Républicain, en 2022, sera en faveur de Marine Le Pen et contre Emmanuel Macron selon Sébastien Chenu, député RN du Nord et porte-parole de Marine Le Pen. Il était l'invité du “petit déjeuner politique” sur Sud Radio.

présidentielle le pen chenu
Sébastien Chenu, interviewé par Patrick Roger sur Sud Radio, le 6 avril 2022, dans "le petit déjeuner politique". 

La campagne présidentielle, le deuxième tour, le gouvernement de Marine Le Pen si elle est élue... Sébastien Chenu a répondu aux questions de Patrick Roger.

 

Emmanuel Macron "passe son temps à insulter" ses adversaires

Emmanuel Macron a déclaré que le Rassemblement National est un "clan". Sébastien Chenu, porte-parole de Marine Le Pen, estime que le Président sortant "n’a pas de leçons à donner". Il "a livré la France à la brutalité par le haut, avec le cabinet McKinsey, et à la brutalité par le bas, avec une société de la violence". "Surtout, il n’a pas d’anathèmes à jeter sur ses adversaires politiques."

Le député RN juge qu’Emmanuel Macron "passe son temps à insulter" ses adversaires, ce qui traduirait une "fébrilité pour les autres, pour ceux qui font de la politique". Durant le quinquennat, "il n’a gagné ni en maturité, ni en respect des Français". Pour Sébastien Chenu, c’est "problématique".

 

Présidentielle 2022 : "Marine Le Pen veut faire un gouvernement d’union nationale"

La stratégie d’Emmanuel Macron pourrait également être celle d’isoler Marine Le Pen, en posant la question de savoir si elle est en mesure de créer un gouvernement capable de gouverner. Or, selon Sébastien Chenu, "Emmanuel Macron nous a démontré qu’on pouvait gouverner avec des gens qui n’étaient pas connus par le grand public".

Il assure donc que la candidate du RN a "autour d’elle des gens qui ont tout à fait les compétences pour gouverner". "Marine Le Pen veut faire un gouvernement d’union nationale", ce qui implique la présence de politiques mais aussi de personnes issues de la "société dite civile". Ce seront des gens qui "veulent l’aider à redresser le pays", souligne son porte-parole.

 

Sébastien Chenu : Marine Le Pen est "une femme compétente solide, cohérente, déterminée et prête à gouverner"

Ce gouvernement sera prêt en cas de victoire de la candidate, le député confirmant que des contacts se font tous les jours. "Marine Le Pen est une candidate qui cherche à unir. Alors qu’on a vu un Emmanuel Macron qui a passé son temps à diviser, à brutaliser le pays."

Marine Le Pen aurait donc gagné en respectabilité : "elle est une candidate parfaitement républicaine, en cela elle est respectable". Son porte-parole remarque que "désormais, elle est vue telle qu’elle est et non pas le fantasme ou la caricature qui en ont été dressés pendant des années". Selon lui, les électeurs "découvrent une femme compétente, solide, cohérente, déterminée et prête à gouverner".

Sébastien Chenu, député RN du Nord, confirme que Marine Le Pen va "tendre la main à tous les Français", quel que soit leur bord politique. Y compris chez ses adversaires de droite Éric Zemmour et Valérie Pécresse, ou de gauche. "Tous les Français qui ont envie de redresser le pays sont les bienvenus."

 

Présidentielle : au deuxième tour, "le front républicain, il sera avec nous contre Emmanuel Macron"

Alors que le Rassemblement National a subi plusieurs défections, le député juge que ces personnes "se sont trompées". "On voit qu’Emmanuel Macron peut être battu et va être battu", ce qui était loin d’être une possibilité il y a quelques semaines. "Moi je dis aux Français et aux Française, qui considèrent qu’Emmanuel Macron n’est plus à sa place comme président de la République, dès le premier tour, de voter utile." Ce vote utile serait donc celui pour Marine Le Pen.

 

Marine Le Pen pourrait néanmoins se heurter au traditionnel front républicain, comme en 2017. Mais pour Sébastien Chenu, ce ne sera pas le cas, bien au contraire : "le front républicain, il sera avec nous contre Emmanuel Macron". "Il n’y a aucune raison que des gens qui ont voté Jean-Luc Mélenchon, Fabien Roussel ou Yannick Jadot se disent qu’ils aillent sauver la peau d’Emmanuel Macron", estime Sébastien Chenu. "Et on leur tend la main."

 

 

Retrouvez "L’invité politique" chaque jour à 8h15 dans le Grand Matin Sud Radio avec Patrick Roger et Cécile de Ménibus.

Cliquez ici pour écouter "L’invité politique"