Pourquoi l’Outre-mer a voté pour Marine Le Pen ?

Pourquoi le Rassemblement National est-il largement arrivé en tête cette année dans les territoires d'Outre-mer ?

De quoi le vote anti-Macron des ultra-marins est-il le nom ? Comment expliquer ces scores historiques du Rassemblement National et de Marine Le Pen dans ces territoires ?

Outre-mer : des décisions prises à Paris inapplicables

"Au risque de faire de la redite, je dirai tout simplement que les Outre-mer ont eu un vote contestataire dans l’ensemble, estime Daniel Dalin, président du CREFOM (Conseil Représentatif des Français d'Outre-mer). Peut-être pas nos compatriotes de Mayotte et de Guyane, qui subissent l’arrivée de migrants sur leur territoire et qui voient que les choses se dégradent."

Tous ces départements ont donné plus de 60% à Marine Le Pen, et même près de 70% en Guadeloupe. "Nous traversons des cycles de mouvements sociaux dans les DOM, car il y a des choses qui n’ont pas été faites, ou de manière incomplète. Comment voulez-vous que nos compatriotes se sentent totalement impliqués dans la politique française quand des décisions qui sont prises à Paris sont totalement inapplicables ?"

Le scandale du chlordécone

L’obligation vaccinale aurait-elle aussi pesé dans la balance ? Elle est allée jusqu’à entraîner des émeutes. "Cela été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase, estime Daniel Dalin, président du CREFOM. Il y a aussi une série de scandales aux Antilles qui n’ont pas été réglés. Je ne dis pas que c’est de la faute de l’État. Bien souvent, c’est de la faute des acteurs locaux eux-mêmes. Mais l’État a laissé faire."

"La problématique du chlordécone n’a pas été réglée. Cela débouchera probablement sur un non-lieu, alors que 90% des populations ultra-marines en Martinique et Guadeloupe ont été touchées. Nous savons bien que le Rassemblement National est un parti xénophobe. Marine Le Pen a su prendre les gens dans le sens du poil. Ils ont voté de façon contestataire contre le système en place. Mais je rappelle que Mélenchon était arrivé en tête au premier tour."

Retrouvez "C’est à la Une" chaque jour à 7h10 dans le Grand Matin Sud Radio avec Patrick Roger et Cécile de Ménibus.

Cliquez ici pour écouter "C'est à la une"