single.php

Pierre de Saintignon : "Je pense que nous allons garder la région"

Par Jérémy Jeantet

Pierre de Saintignon, tête de liste PS en Nord-Pas-de-Calais-Picardie, se veut confiant à un peu plus d'un mois du scrutin régional, jugeant ses adversaires, Xavier Bertrand et Marine Le Pen "pathétiques" et "dangereusement scandaleux" lors du débat organisé mardi soir.

Le candidat socialiste à la présidence de la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie Pierre de Saintignon était l'invité de l'émission Territoires d'Infos sur Sud Radio et Public Sénat ce jeudi.À la traîne dans les sondages et largement distancé par la liste Front national menée par Marine Le Pen et la liste Les Républicains menée par Xavier Bertrand, Pierre de Saintignon s'est pourtant montré résolument optimiste : "Je souhaite que le rassemblement se fasse bien au second tour. Je n'ai pas de doute sur ce rassemblement, je n'ai pas non plus de doute sur le fait qu'au soir du premier tour, les voix de gauche seront largement devant et je n'ai pas de doute sur la manière dont nous saurons nous unir pour faire un second tour gagnant. Je rejoins en cela la préoccupation de Manuel Valls. Oui, nous allons empêcher Mme Le Pen d'être présidente, mais pour une seule raison et pour un seul vecteur, c'est que je serai président."

X. Bertrand et M. Le Pen ? "Des catcheurs assez médiocres"

Après la polémique autour de l'émission Des Paroles et des Actes la semaine dernière, un débat entre les trois favoris de la région a finalement pu être organisé mardi soir. Un échange au cours duquel il a trouvé ses adversaires "pathétiques, même dangereusement scandaleux"."Je pense que ce sont plutôt des catcheurs assez médiocres, qui sont sûr un ring et qui font du cinéma, a poursuivi Pierre de Saintignon. Je ne crois pas du tout que ce soient des politiques au sens où on peut l'entendre. Qu'ai-je entendu au cours de ce débat ? Rien. Enfin, si, des gens qui sont engagés dans une présidentielle, qui se moquent de la région, qui se servent d'elle."

"Nous créons plus d'emplois que nous en détruisons"

Au contraire, il défend le bilan socialiste à la tête de la région Nord-Pas-de-Calais : "Dans ma région (...) nous avons inversé la situation, puisque nous créons aujourd'hui plus d'emplois que nous en détruisons. C'est précisément pour ça que je m'engage, pour aller beaucoup plus loin, pour mieux développer nos pôles de compétitivité et nos entreprises, pour aller mieux dans les usines de nos régions, pour aider les ouvriers et pour aider ces jeunes des quartiers à prendre leur place dans la société."

Regardez l'interview de Pierre de Saintignon, tête de liste PS aux régionales en Nord-Pas-de-Calais-Picardie, invité de l'émission Territoires d'Infos sur Sud Radio et Public Sénat.
L'info en continu
10H
09H
08H
23H
22H
20H
19H
17H
Revenir
au direct

À Suivre
/