Philippot (FN) : "la France a encouragé le djihadisme"

Notre invité politique ce matin sur Sud Radio, le numéro 2 du Front National, Florian Philippot est revenu sur le combat mené en Irak, mais aussi en Syrie, contre les djihadistes de "l'Etat Islamique". Pour Florian Philippot, la France doit s'attaquer au djihadisme, quitte à soutenir le président syrien Bachar-al-Assad.

"La France, j'espère luttera contre le djihadisme dans cette région du monde plutôt que de l'encourager. Jusqu'ici les Etats-Unis, comme la France et le Royaume-Uni ont encouragé, financé, et mis au pouvoir en Libye le djihadisme et c'est une catastrophe. (...) La France aura plus de crédibilité quand elle changera de point de vue sur la Syrie. Quand elle cessera de dire qu'il faut renverser le gouvernement en place, pour mettre quoi à la place ? (...) S'il n'est plus au pouvoir, ce sera qui à votre avis ? Ce sera ceux qui sont en face, c'est à dire les djihadistes. (...) Est-ce qu'on veut renforcer ce fameux Etat islamiste ou est-ce qu'on veut être un tout petit peu réaliste ?" a justifié Floriant Fillippot.

Parallèlement, le numéro 2 du Front National veut "renforcer les moyens militaires de la France et qu'on cesse de saccager notre armée". Le budget militaire du pays ne doit pas descendre selon lui "en-dessous de 2 % du PIB", et "cela doit être écrit dans notre constitution" car "aujourd'hui, on ne peut pas intervenir comme on le voudrait". Florian Philippot était ce matin sur Sud Radio, le vice-président du Front National répondait à Christophe Bordet.