Philippe Poutou : "L’arrogance d’Emmanuel Macron relève d’un mépris social"

Philippe Poutou (© ANNE-CHRISTINE POUJOULAT - AFP)
Philippe Poutou (© ANNE-CHRISTINE POUJOULAT - AFP)

Document Sud Radio. Présent dans le cortège de la manifestation contre la réforme du Code du travail à Bordeaux (Gironde) ce mardi, l’ancien candidat à la présidentielle Philippe Poutou a sévèrement jugé l’attitude d’Emmanuel Macron et du gouvernement.

Au milieu des quelques milliers de manifestants qui ont bravé la pluie ce mardi à Bordeaux, une tête était légèrement plus familière que d’autres. Candidat à l’élection présidentielle en 2012 puis en 2017 sous les couleurs du Nouveau Parti Anticapitaliste, Philippe Poutou a répondu à l’appel de certains syndicats à battre le pavé en réaction à la réforme programmée du Code du travail par ordonnances. Dans un contexte politico-social tendu suite à la sortie médiatique d’Emmanuel Macron sur les "fainéants", le syndicaliste de l’usine Ford de Blanquefort (Gironde) s’est voulu offensif et tranchant, comme à son habitude.

"Les riches s’enrichissent de manière indécente"

"Il faut qu’on riposte. On se rappelle de la loi Travail et de la mobilisation qui a eu un goût d’inachevé puisqu’on avait fait beaucoup de choses sans réussir à retirer certaines attaques. Le problème aujourd’hui est de savoir comment gagner. On voit bien l’arrogance de Macron et de ce gouvernement qui relève d’un mépris social, un mépris social de ce camp des possédants et de cette machine à broyer les plus pauvres alors que les riches s’enrichissent de manière indécente. Il y a toute une logique d’un système capitaliste profondément injuste. Reste à savoir comment nous pouvons y répondre et stopper cette machine-là", a-t-il déclaré.

Propos recueillis par Christophe Bernard

Sur le même sujet
Vos réponses pour cet article

Ajouter un commentaire

A lire aussi
Les rubriques Sudradio