single.php

"On a toujours le doute de savoir ce que Laurent Wauquiez pense vraiment"

Par La Rédaction

Raphaël Ruffier, rédacteur en chef de Lyon Capitale, était l'invité du Grand Journal de 18h sur Sud Radio.

Laurent Wauquiez (©BORIS HORVAT - AFP)

L'onde de choc après les propos tenus par Laurent Wauquiez devant les étudiants de l'EM Lyon n'en finit plus de faire des vagues. Ce mardi matin, le député LREM Mathieu Orphelin a appelé à la démission du président des Républicains, qui doit s'expliquer en début de soirée.

Invité du Grand Journal de 18h sur Sud Radio, Raphaël Ruffier, rédacteur en chef de Lyon Capitale, n'a pas paru étonné par la teneur des propos du président de la région Auvergne-Rhône-Alpes : "Le ton change un peu, avec l'agressivité de certaines attaques, mais sur le fond, il dit exactement la même chose en off qu'en in."

Pour lui, Laurent Wauquiez peine toutefois à se départir d'un "décalage" entre "son niveau d'études et sa manière d'exprimer les choses en public", ce qui fait qu'il y a "toujours le doute de savoir ce qu'il pense vraiment".

Sur le fond, le président des Républicains a notamment défendu sa politique de couper les subventions aux syndicats, qu'il a accusé de n'être intéressés que par l'argent. "Sur les chiffres, il ne dit pas tout à fait vrai, a précisé Raphaël Ruffier. En réalité, la présidence socialiste précédente à la région délivrait un million d'euros à l'ensemble des syndicats. On est assez loin des trois millions qu'il annonce. Mais on est quand même dans des propos off, il n'est pas sur un plateau télé, tout le monde peut se tromper sur les chiffres."

Ce qui est vrai, en revanche, c'est qu'il a fait "de très grandes coupes budgétaires à la région" et a "politisé les demandes de subvention". "La critique qu'on peut faire, c'est celle du clientélisme. Mais celle qu'on pouvait faire à la gauche, c'était celle de la bureaucratie, avec des commissions qui analysaient chacun des projets. Après, il y a beaucoup d'accusations de clientélisme à l'encontre de Laurent Wauquiez. Et quand on voit le flot de subventions qui tombent pour la ville du Puy-en-Velay, on ne peut que s'interroger..."

Écoutez l'interview de Raphaël Ruffier, invité du Grand Journal de 18h au micro d'Éric Champin

 

L'info en continu
16H
15H
14H
13H
12H
10H
09H
Revenir
au direct

À Suivre
/