single.php

N. Kosciusko-Morizet : "Le statut de fonctionnaire n'est pas adapté"

Par Jérémy Jeantet

Candidate à la primaire à droite, Nathalie Kosciusko-Morizet a jugé le statut du fonctionnaire inadapté à beaucoup de fonctions, notamment s'agissant de "l'emploi à vie".

Invitée de l'émission Territoires d'Infos, dans le Grand Matin Sud Radio et sur Public Sénat, Nathalie Kosciusko-Morizet a dévoilé quelques points de son programme alors que la liste des candidats à la primaire à droite sera officialisée ce mercredi à la mi-journée.Parmi ses propositions, une réflexion sur le statut du fonctionnaire qu'elle juge "pour beaucoup de fonctions pas adapté". "Dans mon ministère, a-t-elle poursuivi, la plupart des fonctionnaires n'avaient pas besoin d'être sous statut. Oui, le statut de fonctionnaire est justifié pour le régalien, mais l'emploi à vie ? Regardez l'armée."Le députée Les Républicains de l'Essonne a également fustigé le niveau des débats, trop "théoriques" selon elle, qui s'enchaînent depuis un an : "On a débattu de la déchéance de nationalité, on a failli avoir le droit du sang, et maintenant on a les Gaulois... Retrouvons les vrais débats, comme l'emploi."Interrogée sur la création de 10 000 à 16 000 places dans les prisons annoncée par le Gouvernement ce mardi, Nathalie Kosciusko-Morizet a rappelé la gauche à son action depuis 2012 : "Les socialistes ont arrêté de construire des prisons. Qu'on ne nous dise pas maintenant qu'il faut en construire ! Quand Jean-Jacques Urvoas dit qu'il y a urgence, on a envie de lui parler de son bilan."

L'info en continu
20H
19H
18H
17H
16H
12H
11H
10H
Revenir
au direct

À Suivre
/