single.php

Marielle de Sarnez : "Nicolas Sarkozy n'est pas à la hauteur"

Par Jérémy Jeantet

La vice-présidente du MoDem, Marielle de Sarnez, est revenue sur les attaques de Nicolas Sarkozy à l'encontre de François Bayrou. Pour elle, "autant de violence n'est pas à la hauteur du moment".

Invitée de l'émission Territoires d'Infos, dans le Grand Matin Sud Radio et sur Public Sénat, Marielle de Sarnez a fait part de sa préférence pour Alain Juppé dans la primaire de la droite."Pour cette élection, je me retrouve et me reconnaît dans Alain Juppé parce qu'il a cette volonté de rassembler large et pas, au fond, de s'assoir, se reposer uniquement sur ses troupes", a lancé Marielle de Sarnez, à l'inverse, selon elle, de Nicolas Sarkozy."Le discours de Nicolas Sarkozy est révélateur de quelque chose, a poursuivi Marielle de Sarnez. J'ai le sentiment qu'il veut se replier, au fond, sur son noyau dur. Il y a un peu une perte de nerfs. Pour attaquer, pour avoir autant de violence, je trouve que tout ça n'est pas à la hauteur du moment."La vice-présidente du MoDem a également tenu à réagir à l'argument de Nicolas Sarkozy qui ne veut pas d'un groupe MoDem qui puisse peser sur la majorité de droite : "Je trouve que ce serait tout à fait logique, si Alain Juppé gagne la primaire, si ensuite il gagne l'élection présidentielle, qu'il y ait bien sûr une majorité parlementaire des Républicains. C'est la logique, il est issu des Républicains, je ne l'oublie pas. Mais je souhaite qu'à côté, il y ait la constitution d'un pôle central le plus large possible."

L'info en continu
23H
22H
21H
20H
19H
18H
17H
16H
12H
11H
Revenir
au direct

À Suivre
/