Marc Fesneau, député du Loir-et-Cher et président du groupe MoDem à l'Assemblée Nationale, était l'invité du Grand Matin Sud Radio.

Laurent Wauquiez a réagi lundi soir aux deux interviews télévisées du président de la République. Pour le patron des Républicains, Emmanuel Macron a eu des "propos indécents" à l'égard des retraités et il a confié n'avoir "pas compris" la stratégie du chef de l'État en Syrie. Il a également confirmé qu'il appelait les députés LR à voter la réforme de la SNCF, se déclarant favorable à la suppression des régimes spéciaux de retraite.

Invité du Grand Matin Sud Radio, Marc Fesneau, député du Loir-et-Cher et président du groupe MoDem à l'Assemblée nationale juge Laurent Wauquiez "très excessif dans tous ses propos, même si, hier soir, nous avons eu une version allégée des propos qu'il peut tenir".

"Je pense que ce n’est pas bon pour la droite, même si je ne suis pas issu de ce camp, d’avoir des propos aussi caricaturaux, a ajouté Marc Fesneau. Cette façon de courir derrière le Front national n’est pas une bonne œuvre pour la droite. Qu’on puisse faire entendre ce que peuvent être les difficultés ou les colères, c’est une chose, mais il y a les mots pour le dire et les mots de Laurent Wauquiez sont souvent excessifs."

 

Quant au soutien à la réforme de la SNCF affiché par le président des Républicains, Marc Fesneau a laissé entendre que les députés LR n'étaient pas forcément sur cette ligne à l'Assemblée : "Il faudrait qu’il le dise à ses députés à l’Assemblée nationale. Ça ne m'a pas sauté aux yeux pour avoir assisté aux débats la semaine dernière. On a vécu ce qu’on avait vécu sur les ordonnances travail, c’est-à-dire que ça ne va jamais assez loin, jamais trop fort et c'est toujours une réforme qui ne va pas dans les termes qu'ils auraient voulu eux-mêmes. Tant mieux si Wauquiez pense qu’il y a besoin d'une réforme de la SNCF. D'ailleurs, il a raison puisque c'est une réforme qui n'a pas été menée ni par les gouvernements qu'il a soutenus ni par le précédent qui était là."

Écoutez l'interview de Marc Fesneau, invité politique du Grand Matin Sud Radio, présenté par Patrick Roger et Sophie Gaillard

 

Vos réponses pour cet article

Ajouter un commentaire

Les rubriques Sudradio