Manuel Valls doit-il démissionner de son poste de député ?

Manuel Valls
AFP

Manuel Valls réélu député de la première circonscription aux législatives dans la première circonscription (Evry - Corbeil-Essonnes), en juin 2017 n’a pas été vu depuis plus de 14 mois. Les Vraies Voix s’interrogent : Manuel Valls doit-il rester député ? Pour en parler, Farida Amrani, candidate de la France Insoumise, battue par l’ex Premier ministre de 139 voix lors du second tour des législatives cette circonscription.

Manuel Valls avait été réélu en juin dernier dans un climat agité. Le soir de son élection de député de la première circonscription aux législatives dans la 1re circonscription à la mairie d'Évry, les insultes fusaient à l’annonce des résultats :"Tricheur !", criaient certains de ses opposants. Les policiers devaient intervenir afin de calmer les partisans de Farida Amrani qui suspectaient des irrégularités dans cinq bureaux de votes. Le lendemain, la candidate de la France insoumise se rendait à la préfecture de l’Essonne afin de préparer une contestation officielle des résultats qui avaient donné l’ancien 1er ministre gagnant de 139 voix. "On prépare un dossier que l'on va remettre au Conseil constitutionnel. On a confiance en la justice » déclarait-elle. Ensuite, les « sages » saisis le 28 juin dernier avaient rejeté la demande de la candidate de La France insoumise, Farida Amrani et L’élection de Manuel Valls comme député de la première circonscription de l’Essonne avait été validée, le vendredi 8 décembre, par le Conseil constitutionnel.

Mais depuis, cette élection, les habitants de la première circonscription n’ont plus revu Manuel Valls. Farida Amrani qui s’exprime dans « les Vraies Voix « sur l’antenne de Sud Radio estime que « si l’on ne lit pas Paris Match, on n’a aucune nouvelle de ce Monsieur qui est aux abonnés absent depuis 14 mois . A l’Assemblée nationale, il n’y a que des cartons, il n’est pas là, il n’est plus là. C’est un fantôme. » Philippe David animateur des « Vraies Voix » sur Sud radio insiste que pour la première fois, Manuel Valls a raté la rentrée des classes à Evry ainsi que le forum des associations Et que déjà cet été, lors de la fête de la musique et du feu d’artifice du 14 juillet son absence était remarquée. Pire selon son ancienne adversaire, Farida Amrani, Manuel Valls a uniquement participé à une seule réunion depuis son élection et celle-ci s’est déroulée à huis clos. Et depuis, rien !

Alors la question que les « Vraies Voix » et tout le monde se posent: Manuel Valls a–il déserté son fief d'Evry pour mener sa campagne municipale à Barcelone ? Selon le Parisien de ce jour, l’annonce officielle devrait être faite très prochainement. On sait depuis plus de six mois que ce natif de Barcelone a été approché par le Parti centriste Ciudadanos qui lui aurait dans un premier temps proposé d’être tête de liste aux Européennes puis devant son refus, le soutiendrait pour conquérir la mairie de la capitale catalane en mai prochain.

Et, pour partir à la conquête de Barcelone, L'ancien Premier ministre de François Hollande qui semble déjà en campagne est très bien entouré. La femme d’affaires catalane, Susana Gallardo qu’il a rencontrée à Minorque en juillet dernier serait selon Paris Match son nouvel amour et sa meilleure alliée pour se constituer des réseaux sur place. En attendant d’être le premier homme d’Etat français à conquérir une grande métropole européenne, Manuel Valls vient d’être embauché par Esade , l'une grande école de commerce de la ville, pour donner un cours intitulé 'Processus migratoires et géographie urbaine'.

Vos réponses pour cet article

Vos réactions sur cet article

Michel Ange
- Mardi 11 septembre 2018 à 07:44
Imaginez un instant la même chose dans une boîte privée ou la fonction publique d'Etat! La personne serrait virer au bout de 3 jours pour sans nul doute abandon de poste.
Là, ce politicard semble ne plus se rendre sur les lieux de son travail depuis quelques mois et aucune sanction ne lui ai appliquée. la vie est belle n'est-ce pas ! Ce n'est pas le seul.
De plus ses électeurs qui ont voté pour cette personne sont trahis.
Après la classe politique se plaindra que le peuple ne se déplace plus pour aller voter. Mais oh fait est-t-il payé ? 11500 euro mensuel + avantages annexes colossaux, que ferait rêver les damnés de la terre que je nous sommes.
Macron veut faire des économies quelques suggestions non exhaustives :
---Suppression du sénat, réduction à 120 le nombre de députés en effet 80 % des lois sont votées à Bruxelles, suppression de toutes ces agences, suppression du Conseil Economique et Social...........................
C'est beau de rêver !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
1lgm@orange.fr
- Jeudi 13 septembre 2018 à 11:56
les électeurs devraient s'en souvenir aux prochaines élections plutôt que toujours se plaindre

Ajouter un commentaire

Les rubriques Sudradio