single.php

Macron “tenté” par le 49-3, selon Laurent (PCF)

Par La Rédaction

Pierre Laurent, secrétaire national du Parti communiste, était l’invité politique de Sud Radio ce mercredi 10 décembre. Il s’inquiète d’un passage en force du Gouvernement sur la loi Macron à l’Assemblée.

Thumbnail

Interrogé par Christophe Bordet sur le projet de loi Macron présenté ce mercredi 10 décembre en conseil des ministres, le secrétaire national du Parti communiste français, Pierre Laurent, espère arriver à "mettre en échec" ce texte au final à l'Assemblée nationale.Le député de Paris relève "beaucoup de réticences qui s'expriment déjà" au palais Bourbon, mais il affirme que le Gouvernement pourrait être tenté d'utiliser l'article 49 alinéa 3 de la Constitution*, qui permet l'adoption d'un texte sans vote à l'Assemblée."Il est manifestement très tenté de le faire", affirme Pierre Laurent. "On voit bien qu’il n’est pas étouffé par le respect, y compris de ses propres parlementaires", note le député communiste de Paris.

La politique de Macron de gauche ? “Peut-être qu’il le croit...”

Quant à savoir si Emmanuel Macron, le ministre de l'Economie, mène une politique de gauche, "peut-être qu'il le croit, répond Pierre Laurent, il faudrait lui poser la question. Mais, pour moi, son projet est à l’opposé de ce que je considère être de gauche", regrette le secrétaire national du Parti communiste.

* L’article 49 alinéa 3 de la Constitution permet l’adoption d’un texte de loi sans vote au Parlement. À moins qu’une motion de censure ne soit déposée et adoptée par au moins 58 députés (un sur dix) au Parlement.
L'info en continu
22H
20H
19H
18H
17H
16H
15H
14H
Revenir
au direct

À Suivre
/