single.php

Les Républicains dénoncent un "hold-up démocratique" et une "manipulation"

Par Benjamin Rieth

Quelques heures après que le Parti socialiste a demandé à François Fillon de se retirer, le parti Les Républicains répond et dénonce un hold-up démocratique.

Thumbnail

Dans un communiqué publié mecredi, et signé Luc Châtel, le porte-parole de François Fillon, le parti Les Républicains répond au Parti socialiste qui a demandé à François Fillon de retirer sa candidature. "En appelant au retrait du candidat de la droite et du centre alors que la liste des candidats est close, et à quatre semaines du premier tour de l’élection présidentielle, le pouvoir socialiste, relayé par Emmanuel Macron, commet un véritable hold-up démocratique", peut-on lire dans le communiqué. 

Les Républicains accusent le PS de vouloir réduire l’élection présidentielle à "un face-à-face entre le FN et trois candidats de la gauche" et "priver les Français de la seule alternance crédible"

Reprenant une thématique développée ces dernières semaines pour défendre François Fillon, le parti de droite estime que "la chronologie est trop parfaite pour être le fruit du hasard" et parle de "pseudo-révélations" au moment où son candidat "s’impose comme le seul homme politique susceptible d’apporter des solutions concrètes"

Et de conclure : "Le forfait est ainsi signé de la grande manipulation orchestrée depuis des semaines"

L'info en continu
04H
22H
21H
18H
17H
16H
15H
13H
12H
Revenir
au direct

À Suivre
/